1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Ben Laden : l'Amérique unie autour d'Obama

Avec la mort du terroriste le plus recherché du monde, Oussama Ben Laden, le président Obama a réussi là où son précesseur George Bush avait échoué. Ce succès est salué y compris par l'opposition républicaine.

President Barack Obama reads his statement to photographers after making a televised statement on the death of Osama bin Laden from the East Room of the White House in Washington, Sunday, May 1, 2011. (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)

La nouvelle qui fait le tour du monde et donne une nouvelle stature au président Obama : Ben Laden est mort

Cette opération menée sans bavure par les troupes d'élite de la Navy Seals a permis à Barack Obama de resserrer les rangs autour de lui, comme en témoigne son intervention très acclamée lundi soir lors d'un dîner à la Maison Blanche .

Toutes tendances politiques confondues, les élus des deux bords, républicains et démocrates, applaudissent leur président qui trouve des accents patriotiques que l'Amérique apprécie : « Une fois de plus, cela nous rappelle que nous pouvons être fiers de ce que représente cette nation et ce que nous pouvons atteindre, bien au-delà des partis, bien au-delà de la polique. »

Un succès donc pour Barack Obama qui s'est investi personnellement dans cette opération à hauts riques. On sait aujourd'hui que le président a donné son feu vert vendredi dernier après une nuit de réflexion. Mais en réalité personne, y compris Barack Obama, n'était sûr jusqu'à la fin de l'opération que Oussama Ben Laden se trouvait bien dans cette cache.

Osama bin Laden Tod Reaktion Ground Zero

Dix ans après le 11-Septembre, l'Amérique se penche sur l'un de ses plus grands traumatismes

Une opération suivie depuis la Maison Blanche

Alors pourquoi le président américain a-t-il chosi de prendre ce risque ? Deux aspects ont fait pencher la balance : d'une part un report de l'opération pouvait augmenter le risque de fuite, d'autre part les forces de la Navy Seal était fin prêtes après de nombreuses répétitions pour l'opération.

Dimanche après-midi donc, dans la "Situation Room", la salle de la Maison Blanche réservée à cet effet, le président a pu suivre minute par minute le déroulement de l'opération sur écran. A ces côtés, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, le secrétaire à la Défense Robert Gates et d'autres conseillers. Et lorsqu'Obama a appris la mort d'Oussama Ben Laden, qui dix ans auparavant avait traumatisé l'Amérique en causant la mort de 3.000 personnes sur son territoire, il a déclaré : « Nous l'avons, les gars ! » Désormais, l'après-Ben Laden a commencé avec un président souvent décrié pour ses hésitations qui a trouvé une nouvelle stature.

Auteur : Elisabeth Cadot
Edition : Sébastien Martineau

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !