1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bassolé et Soro: conversation authentifiée

En novembre 2015, un entretien téléphonique entre Guillaume Soro et Djibril Bassolé a fuité sur internet. Les deux hommes  discutaient des stratégies pour empêcher l’échec du putsch mené par le Général Gilbert Diendéré. 

Écouter l'audio 02:35

"Pour nous, il reste encore à investiguer et à trouver d’où vient la bande sonore " (Me Dieudonné Bonkoungou, avocat de Djibril Bassolé)

L’authentification des bandes sonores a été confiée au cabinet de l’expert allemand, Hermann Künzel. Selon ses conclusions rendues la semaine dernière, la supposée conversation ne comporte aucune trace de manipulation. En clair, elle est authentique. Ce que réfute Me Dieudonné Bonkoungou, l’un des avocats de Djibril Bassolé:

"L’accusation repose uniquement sur cette bande sonore. Nous constatons que la bande sonore a existé avant d’arriver au dossier correctionnel. Nous notons également que l’expertise judiciaire est intervenue plus d’une année après son admission au dossier. Sur la base des deux expertises, judiciaire et privée, que nous avons menées,  nous tirons la conclusion: pour nous, il reste encore à investiguer et à trouver d’où vient la bande, qui a ordonné la conversation, et  qui a aussi intercepté la prétendue conversation ."

 Turbulences entre Abidjan et Ouagadougou

Guillaume Soro a toujours clamé son innocence dans cette affaire.

Guillaume Soro a toujours clamé son innocence dans cette affaire.


Les autorités de la transition du « pays des Hommes intègres »  avaient accusé à l’époque Guillaume Soro d’avoir voulu renverser les institutions en place, avec la complicité de l’ex- ministre des Affaires étrangères du Burkina, Djibril Bassolé. Ce qui a poussé les juges burkinabés à émettre un mandat d’arrêt international contre le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.  Le procureur général  du Burkina Faso  a annulé en avril 2016 pour vice de forme les mandats d’arrêt internationaux lancés par la justice militaire contre Guillaume Soro. Le complice présumé dans cette affaire, Djibril Bassolé, lui reste en prison à Ouagadougou.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !