Barack Obama réfléchit sur l′Afghanistan | International | DW | 06.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Barack Obama réfléchit sur l'Afghanistan

Huit ans après le début de la guerre en Afghanistan, le président américain mène des consultations au plus haut niveau sur un changement de stratégie. Les Etats-Unis étudient l'opportunité d'envoyer des renforts.

default

Depuis 2001, 100.000 soldats des forces alliées luttent contre les taliban

Demain, 7 octobre, cela fera huit ans exactement que la guerre a commencé en Afghanistan. Une guerre lancée à l'époque pour retrouver et anéantir les responsables des attentats du 11 septembre 2001, Ben Laden et son réseau terroriste al-Qaïda.

Dreiergipfel Washington

Obama a déjà tenté le rapprochement entre l'Afghanistan et le Pakistan, et plaide pour une lutte coordonnée contre les taliban

Huit ans plus tard, face à la remontée en puissance des taliban, un changement de stratégie s'impose pour les forces de l'OTAN conduite par les Etats-Unis.

Barack Obama est dans une position assez inconfortable sur le dossier de l'Afghanistan. Pressé d'un côté par ses généraux d'envoyer des renforts pour lutter contre les taliban, il fait face de l'autre côté au mécontentement croissant de son opinion publique. Les sondages montrent en effet que les Américains soutiennent de moins en moins l'engagement en Afghanistan. Un engagement coûteux, non seulement d'un point de vue financier, mais aussi en vies humaines. Avec 399 soldats étrangers, dont 239 américains tués depuis le 1er janvier, 2009 est l'année la plus meurtrière depuis le début de l'offensive contre les taliban en 2001. Ce week-end encore, une attaque à la frontière pakistanaise a coûté la vie à huit soldats américains.

Belgien Nato Verteidigungsminister in Brüssel Robert Gates

Robert Gates réclame des renforts en Afghanistan

Malgré ces chiffres, un retrait des forces américaines n'est pas à l'ordre du jour. C'est du moins ce qu'a laissé entendre le ministre de la Défense Robert Gates, hier sur le plateau de CNN :

"La réalité, c'est qu'en raison de notre incapacité et, pour être franc, de l'incapacité de nos alliés, à envoyer assez de troupes en Afghanistan, les taliban ont pour l'instant l'initiative, semble-t-il."

Robert Gates a néanmoins recommandé la patience et surtout, la discrétion sur les discussions concernant la stratégie américaine en Afghanistan, suite à des déclarations publiques du général Stanley McChrystal, commandant en chef des forces américaines et alliées en Afghanistan, et du conseiller à la sécurité nationale de Barack Obama, le général James Jones. Le premier avait réclamé des renforts massifs, le second estimé que l'Afghanistan "n'était pas en danger imminent de tomber aux mains des taliban".

Afghanistan Wahlen Hamid Karsai Wahlplakat

L'opposition accuse le camp de Hamid Karzaï de fraudes massives

Robert Gates a également estimé que les décisions que Barack Obama s'apprête à prendre seraient "parmi les plus importantes de son mandat".

La réflexion sur un changement de stratégie en Afghanistan est également compliquée par la crise politique qui règne sur place depuis l'élection présidentielle du 20 août. Les autorités électorales ont commencé le réexamen de plus de 3.000 urnes suspectes afin de déterminer le résultat définitif du premier tour du scrutin, dont Hamid Karzaï est sorti vainqueur.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !