1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Barack Obama ne joue pas le jeu d'Israel"

 Parmi les thèmes commentés dans les journaux allemands ce mardi figure entre autres la résolution des Nations unies  demandant à Israël la fin de la colonisation des Territoires palestiniens occupés, dont Jérusalem-Est.

Une première américaine

C’est la première fois depuis près de 40 ans que les Etats-Unis n'ont pas mis leur veto à une résolution du Conseil de sécurité sur la colonisation israélienne. Jusque-là Washington avait toujours soutenu Israël sur ce dossier très sensible. "La résolution contre l’expansion des colonies israéliennes est un coup d’éclat pour la diplomatie internationale, estime la Frankfurter Rundschau.

Israel Premierminister Netanyahu - Kabinettssitzung (Reuters/D. Bality)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu affirme que les Etats-Unis ont agi en concertation avec les Palestiniens pour faire adopter cette résolution par le Conseil de sécurité des Nations unies.

La vive réaction du Premier ministre israélien accusant  l'administration  du président sortant  Barack Obama d'avoir fait "un coup anti-israélien honteux aux Nations unies"- montre bien que cette résolution a davantage impressionné le gouvernement Netanyahou que toutes les injonctions formulées jusqu’ici…Elle aurait dû être votée depuis longtemps ", estime le quotidien de Francfort qui conclut: " Cette fois-ci, Barack Obama n’a pas joué le jeu d’Israël ! "   

Westbank Siedlung Givat Zeev (Reuters/B. Ratner)

Colonie juive de Givat Zeev en Cisjordanie, près de Jérusalem

"Comment pourrait-on négocier sur le conflit au Proche-Orient avec le Premier ministre israélien, aussi longtemps qu’il considère les colons juifs en Cisjordanie occupée comme des héros ? Et aussi longtemps qu’il laisse entendre que la Cisjordanie devrait être reconquise par Israël ?  C’est ce que se demande la taz, die tageszeitung qui fournit lui même une réponse : " Le gouvernement de Netanyahou ne veut pas négocier sur un quelconque processus de paix. La situation actuelle est trop confortable : les colonies juives prennent de l’ampleur, les alliés occidentaux se taisent. Plus les colonies se multiplient en Cisjordanie et plus, la solution des deux Etats devient improbable. Tous ceux qui acceptent en silence cette expansion des colonies juives ne font qu’accepter cette idée… La résolution onusienne n’a pas de conséquences juridiques, mais elle est un signal fort", conclut le quotidien berlinois.

 

Cependant, tous les journaux ne saluent pas la résolution onusienne

 

C’est le cas par exemple du quotidien régional Nordwest -Zeitung : "En rendant possible le vote de cette résolution au Conseil de Sécurité, le Président Barack Obama affaiblit le plus important partenaire des Etats-Unis au Proche Orient. Les raisons sont aussi discutables que la résolution contre Israël est injuste. Il y a de bonnes raisons de douter qu’Obama pense en premier lieu à une solution du conflit en Terre sainte. Il veut bien rendre la vie plus difficile à son successeur, Donald Trump…"

Treffen Obama Netanjahu (Reuters/K. Lamarque)

Des chiens de faïence? Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Barack Obama

"Une décision contreproductive", estime également le quotidien Südwestpresse: "En mettant ainsi Israël au pilori devant la communauté internationale, Barack Obama frappe dans le dos la dernière véritable démocratie au Proche-Orient. Selon le journal, cette décision ne fait que renforcer la vision des faucons en Israël : Seul un Etat israélien vigilant et capable de se défendre pourra survivre à long terme… La paix, conclut le journal, est plus éloignée que jamais..."


 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !