1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Barack Obama lance un avertissement à l'Europe

Barack Obama: "Si une Europe unie, pacifique, ouverte, pluraliste et libérale commence à douter des progrès accomplis, nous ne pourrons compter sur la poursuite des progrès auxquels nous assistons à travers le monde."

Sous le titre : „Avertissement à l'Europe“, la Süddeutsche Zeitung cite une phrase marquante du discours d'Obama. "Peut-être que quelqu'un de l'extérieur, un non-Européen doit vous rappeler à quel point ce que vous avez réussi est grandiose !"

Barack Obama Angela Merkel Hannover Messe

La chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Barack Obama à l' inauguration de la Foire de Hanovre le 24 avril

Le président américain faisait là allusion à la réconciliation, à la paix, à la prospérité et la sécurité pour des millions d'Européens après les guerres qui ont déchiré le continent au 20ème siècle. Si Obama était un homme moins poli, poursuit l'éditorialiste, il aurait peut être dit : "Êtes- vous devenus complètement fous? Vous mettez en jeu les six meilleures décennies que ce continent n'ait jamais connues ? Vous laisser des minorités se faire harceler et vous vous enivrez de nationalisme ? Comment peut-on être aussi stupide !?" Bref, résume le journal de Munich, "le principal message d'Obama est que l'Europe ne doit pas détruire par une vision politique bornée, par un oubli des leçons de l'Histoire, par pure ignorance, tout ce qu'elle a construit avec peine pendant plus d'un demi-siècle - grâce aussi aux Américains…"


Barack Obama Angela Merkel Hannover Messe Handschlag

Les Etats -Unis tendent la main à l'Europe

La taz, die tageszeitung : "Obama a pris conscience du fait que les Etats-Unis ne sont pas le seul pays où un dangereux populiste de droite tente de parvenir au pouvoir. En Europe également, des partis nationalistes tentent d'intégrer des gouvernements ou y sont déjà parvenus. Nombre de ces arrivistes europhobes de la droite extrême tournent davantage leurs regards vers Moscou que vers Washington. Si leur montée en puissance continue, alors les relations transatlantiques risquent de connaître la plus grave crise depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, estime la taz. C'est donc dans l'intérêt même des Américains de soutenir les forces pro-européennes restantes et leur figure de proue Angela Merkel ", conclut le quotidien berlinois.

Autre thème : l'Autriche glisse-t-elle vers la droite?

Une question que se posent les éditorialistes après la nette victoire de Norbert Hofer, le candidat du FPÖ, le Parti de la liberté, - d'extrême droite-, au premier tour de l'élection présidentielle de dimanche, en Autriche.

Österreich Wahl 2016 Norbert Hofer

Norbert Hofer, le candidat de la droite nationale à la présidence autrichienne est quasi assuré de remporter le second tour de l'élection présidentielle


Selon le quotidien Handelsblatt, "La volte-face du gouvernement autrichien dans sa politique d'asile n'a pas été payante pour les conservateurs et sociaux démocrates. La construction de barrières aux frontières et le durcissement des conditions pour obtenir l'asile n'ont pas contribué comme ils l'espéraient à recueillir un plus grand soutien populaire. Finalement, les Autrichiens ont préféré voté pour l'original populiste de droite, et non pas pour un conservateur ou un social-démocrate ayant glissé vers la droite ! C'est, conclut l'éditorialiste, le message envoyé par Vienne pour l'Allemagne et l'Europe !"

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !