1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Barack Obama en Ethiopie pour parler sécurité

Le président américain doit s’entretenir avec le Premier ministre éthiopien et demain, il prononcera un discours devant l’Union africaine. Au cœur des entretiens, la sécurité sous-régionale et le Soudan du Sud.

Écouter l'audio 00:31

"Négliger les droits de l'Homme est une approche à courte vue" (Leslie Lefkow, HRW)

Barack Obama est donc arrivé en Ethiopie, deuxième étape de sa tournée africaine et première visite d'un président américain dans le pays. Le point d'orgue de sa visite sera un discours, demain, au siège de l'Union africaine, à Addis Abeba. Et comme au Kenya, ses discussions avec les dirigeants éthiopiens seront consacrées à la lutte contre le terrorisme - l'Ethiopie étant un partenaire clé des Etats-Unis en matière de sécurité dans la Corne de l'Afrique.

Comme les Kenyans avant eux, de nombreux Ethiopiens espèrent que la visite de Barack Obama permettra de renforcer les relations bilatérales de leur pays avec les Etats-Unis. L’analyste éthiopien Hallelujah Lulie estime pour sa part qu’Addis Abeba n’a pas été choisie au hasard par les services de la Maison blanche :

« Cette visite s’explique par la visibilité de plus en plus grande et le développement de l’Ethiopie sur la scène régionale et continentale. L’Ethiopie est très engagée dans les missions de maintien de la paix et a envoyé des troupes dans des pays voisins de la Corne de l’Afriqiue, parmi lesquels la Somalie, le Soudan du Sud, et pour intervenir dans le récent conflit entre les deux Soudan. Je crois que cette visite est donc un acte de reconnaissance du partenariat entre Addis Abeba et Washington en matière e de paix et de sécurité, mais aussi du rôle de l’Ethiopie au sein de l’Union africaine et de l’IGAD. »

Et les droits de l'Homme?

Les défenseurs des droits de l’Homme espèrent que le président américain évoquera les violations des droits humains en Ethiopie. La coalition au pouvoir à Addis Abeba vient de rafler tous les sièges aux élections législatives et est régulièrement accusée d'étouffer les critiques. Ecoutez ici Leslie Lefkow. Elle est sous-directrice du département Afrique à Human Rights Watch.

Au Kenya, Barack Obama a notamment dénoncé la corruption, les inégalités homme/femme et les mutilations génitales.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !