Ban Ki-Moon en visite à Gaza | International | DW | 20.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Ban Ki-Moon en visite à Gaza

Troisième jour de trêve dans la bande de Gaza. Le secrétaire-général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, s’est rendu sur place pour se faire sa propre idée de la situation.

default

Les Palestiniens tentent de retrouver quelques possessions dans les décombres à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza.

« Je n'ai vu qu'une fraction des dégâts. C'est choquant et alarmant. Cela déchire le cœur. Je suis profondément affligé par ce que j'ai vu aujourd'hui. »


Les mots du secrétaire-général des Nations Unies dans la ville de Gaza. Ban Ki-Moon voulait par sa visite montrer sa solidarité avec la population de Gaza et avec le personnel de l'Onu qui a continué à fournir de l'aide pendant l'offensive israélienne malgré des conditions extrêmement difficiles. Il s'exprimait lors d'une conférence de presse devant les ruines d'un bâtiment onusien frappé par un bombardement israélien le 15 janvier.

Gazastreifen - bomberdiertes UN-Hauptquartier

Le 15 janvier, un bâtiment de l'ONU avait été bombardé par l'armée israélienne à Gaza.


« Je ne peux décrire ce que je ressens après avoir vu ce site du bombardement du complexe des Nations Unies. Tout le monde peut sentir l'odeur de brûlé, cela brûle encore. C'est une attaque scandaleuse et totalement inacceptable contre les Nations Unies. »


Ban Ki-Moon a exigé une enquête approfondie, pour que ce type d'incident ne se reproduise plus jamais. Le secrétaire-général de l'ONU a également prévenu que les responsables devraient rendre des comptes devant des instances judiciaires. En plus de cet entrepôt onusien qui contenait de l'aide humanitaire, plusieurs écoles de l'ONU ont été frappées par des bombardements israéliens. 40 personnes avaient ainsi trouvé la mort le 6 janvier à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza.


C'est la première fois qu'un responsable international aussi important se rend dans le territoire palestinien depuis la prise de pouvoir du mouvement islamiste Hamas en juin 2007. Pour le diplomate, il est aujourd'hui nécessaire de mettre un terme aux divisions palestiniennes. Il a donc appelé le Hamas et le Fatah du président Mahmoud Abbas à se réunir au sein de l'Autorité palestinienne.


Ban Ki Moon zu Besuch im Gazastreifen

Avant de se rendre à Gaza, Ban Ki-Moon s'est entretenu avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert à Jérusalem.

Si Ban Ki-Moon a estimé que l'Etat hébreu avait fait preuve de force excessive lors de son offensive, il a aussi qualifié « d'inacceptables » les tirs de roquettes palestiniennes contre le sud d'Israël. Lors d'une visite dans la ville israélienne de Sderot, il a condamné toutes les roquettes tirées depuis de nombreuses années sur les habitations de la population israélienne.

Huit organisations israéliennes de défense des droits de l'Homme ont réclamé une enquête sur la conduite de l'armée pendant l'offensive dans la bande de Gaza. Au vu du grand nombre de victimes parmi les femmes et les enfants, elles estiment que les règles de guerre ont été sévèrement bafouées par Tsahal.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !