1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Böhmermann a-t-il commis un crime de lèse-majesté envers Erdogan?

Le gouvernement allemand doit, dans les prochains jours, dire s'il autorise des poursuites contre l'humoriste Jan Böhmermann pour "insultes" visant le représentant d'un Etat étranger.

Jan Böhmermann

Jan Böhmermann, un humoriste contesté

Dans ce cas précis, il s'agit du président turc Erdogan au sujet duquel l'animateur a récemment lu un poème satirique très irrespectueux sur la chaîne de télévision publique ZDF. Un délit passible de trois ans de prison, selon le paragraphe 103 du Code pénal allemand.

Screenshot Jan Böhmermann in ZDF Neo Magazin Royale rezitiert Gedicht über Erdogan

Jan Böhmermann lors de son émission fatale le31.03.2016

Pour la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung, "Ce qui est regrettable, c'est l'existence du paragraphe 103 dans le Code Pénal allemand. Un paragraphe qui perpétue le mauvais esprit du crime de lèse-majesté hérité d'un passé révolu! Mais de manière générale, estime la FAZ, la satire doit avoir ses limites là où l'on foule au pied la dignité humaine. Celui qui, sous couvert de liberté d'expression, défend les perversions de pensée d'un soi-disant comédien présentées sur une chaîne de télévision publique allemande, ne doit pas s'étonner si d'autres prennent la liberté de considérer l'occident et sa culture avec mépris, voire même avec de la haine ! ", conclut le quotidien de Francfort.

Türkei Recep Tayyip Erdogan in Ankara

Le président turc Recep Tayyip Erdogan se sent gravement offensé par Jan Böhmermann

La Freie Presse estime "qu'en ce qui concerne la plainte de Recep Tayyip Erdogan pour insulte contre un chef d'Etat, l'ancien "crime de lèse-majesté", le gouvernement allemand ne devrait pas permettre l'ouverture d'une procédure judiciaire contre Böhmermann. Selon tous les critères en vigueur de nos jours, ce serait anachronique. Le paragraphe 103 doit disparaître du Code Pénal. Une plainte de droit civil suffirait amplement", estime le quotidien régional de Chemnitz, dans l'est de l'Allemagne.

Autre thème : la crise économique et financière en Grèce

Une crise qui perdure et qui, si elle ne fait plus la Une des journaux, reste préoccupante."Six ans après le début de la crise grecque, les Européens et surtout les Allemands devraient enfin assouplir leurs positions ! ", plaide la Süddeutsche Zeitung. Le gouvernement à Berlin craint qu'une remise de dette pour la Grèce ne soit utilisée par le mouvement populiste et anti euro de l'AfD pour leur propagande. Certes ce serait le cas.

Symbolbild Hilfe für Griechenland

Les Grec ont besoin de l'aide des pays membres de l'Union européenne

Mais ce n'est pas pour rien qu'en 2010 déjà, la chancelière allemande avait lié l'avenir du sauvetage de la Grèce à ces trois lettres : FMI. C'est Angela Merkel qui a œuvré pour la participation du Fonds Monétaire International au sauvetage de la Grèce, afin de pouvoir persuader tous les membres de son alliance conservatrice CDU /CSU de préparer des paquets d'aide financière pour Athènes.

Griechenland Suppenküche in Athen

Soupe populaire à Athènes

La chancelière s‘est donc servi de l'image de rigidité financière du FMI pour ses objectifs politiques intérieurs. Maintenant, elle doit satisfaire l'exigence du FMI et –après qu'Athènes a réalisé des réformes- commencer des négociations sur une remise de dettes. Les Européens le doivent au peuple grec ! ", estime, en conclusion le journal de Munich.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !