1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bénin, nervosité dans l’air

Six chaînes de télévisions et une radio ont été fermés, sur fond de malaise socio-économique. Dans le viseur, deux médias appartenant à l'homme d'affaires et politicien Sébastien Ajavon.

Écouter l'audio 02:07

«La décision est brutale et n'a pas de fondement légal...» (Franck Kpotchémè)

Les chaînes ont été fermées sur décision de la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication, la HAAC. Sébastien Ajavon, arrivé 3ème à la présidentielle de mars dernier, avait apporté son soutien au président Patrice Talon avant le second tour du scrutin. Des scellés ont été posés devant la radio Soleil FM et la société Ideal production. Cette agence fournit des éléments à la chaîne de télévision panafricaine Sikka TV, propriété de Sebastien Ajavon. Une décision qui n’est pas fondée selon Franck Kpotchémè, le président de l’Union des professionnels des médias du Bénin.

Ecoutez l'interview de Franck Kpotchémè en cliquant sur l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.de ou laissez un message sur notre répondeur : +49-228-429 16 4948 !

Réagissez à l'actualité par SMS !