1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Aux Philippines, après le chaos l'espoir renaît

L''île de Leyte a subi de plein fouet les effets du typhon Haiyan. Près d'une semaine après son passage, des milliers de personnes sont toujours sans abri et n'ont accès ni à l'eau potable, ni au courant électrique.

default

L'île de Leyte a été dévastée par le typhon Haiyan

Munis de marteaux et de scies, les habitants de Merida, petite ville de 30 000 âmes, reconstruisent tant bien que mal leurs maisons. Partout, le long de la route principale, des montagnes de débris divers s'amoncèlent, un grand nombre d'habitations n'existent plus mais ici et là on apercoit des toitures refaites.

Ces toits permettent aux habitants de se protéger de la pluie qui a commencé à tomber à Merida. Une pluie qui freine la reconstruction. Jusqu'ici, les habitants s'entraident, en attendant l'aide extérieure qui arrive lentement.

Insel Leyte Taifun Haiyan

Sandra Bulling de Care International s'occupe de la logistique

Sandra Bulling, de l'organisation Care International, est venue de la ville portuaire d'Ormoc, à une trentaine de kilomètres de Merida. Un groupe de jeunes gens lui demandent à manger. Mais Sandra Bulling leur dit qu'ils doivent patienter quelques heures encore .

"Actuellement, nos vivres arrivent de Manille vers l'île, nous allons les distribuer aussi rapidement que possible à Ormoc. Nous irons aussi vers les agglomérations plus éloignées comme Merida ou Isabel. Et dans les prochains jours, nous débarquerons ici des matériaux de construction afin que les gens puissent au moins construire des abris provisoires..."

Foto: Peter Hille DW 14.11.2013

Rue principale de Merida

A Ormoc, l'aide alimentaire s'organise : des bénévoles acheminent sacs de riz et conserves de viande jusqu'au bâtiment de la mairie qui n'a pas trop été détruite dans le typhon. Des policiers et des militaires montent la veille près des sacs empilés à hauteur d'hommes. Bingo Capahi, le porte-parole de la ville d'Ormoc :

«Ormoc est complètement dévasté. Le problème le plus urgent est de distribuer aux gens des repas tout-prêts, c'est difficile mais nous faisons tout notre possible. On nous a dit que comme notre aéroport et notre port sont encore relativement en bon état, Ormoc va être la plaque tournante pour la logistique et la distribution de l'aide pour toute l'île de Leyte .»

Le soleil se couche, l'obscurité engloutit la ville. Mais en face de la mairie, le halo d'une lampe de poche est comme un signe d'espoir. Teking Etang, une guitarre en mains, est assis dans la rue avec ses amis. Ils ont tous perdu leur maison. Mais le jeune homme affirme que la musique est le meilleur remède pour oublier la catastrophe, au moins l'espace d'un instant.

Ecoutez ci-dessous le reportage en version audio

Écouter l'audio 01:53

"Le problème le plus urgent est de distribuer aux gens des repas tout-prêts" (Bingo Capahi)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !