1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Aux Etats-Unis, des mondes parallèles

Tous les journaux allemands commentent largement l’élection présidentielle aux Etats-Unis et la plupart se montrent indignés par le ton, les dérapages verbaux et le climat délétère qui ont marqué la campagne.

 

"Aux Etats-Unis, le débat politique et social est polarisé comme jamais depuis la guerre de sécession au 19 ème siècle", constate le quotidien est-allemand Mitteldeutsche Zeitung. "Les fossés sociaux, politiques, médiatiques sont de profonds abîmes séparant des mondes parallèles, qui  ne communiquent plus les uns avec les autres. Ce ne sont plus des opinions ou des arguments que l’on échange, mais des insinuations, des calomnies, des attaques verbales ou parfois même physiques", s’indigne l’éditorialiste.

Bildkombo Donald Trump und Hillary Clinton (Reuters/C. Allegri/C. Barria)

Dans sa campagne électorale, le républicain Donald Trump, face à la démocrate Clinton, a changé les moeurs et les usages du monde politique américain

Die Welt rend le candidat républicain responsable de cet état de choses : "Le niveau rhétorique d’une bassesse sans exemple de la campagne de Donald Trump a détruit le canon traditionnel des valeurs et usages politiques aux Etats-Unis, respecté jusque là par tous les partis. Cela a changé, constate le quotidien pour lequel Hillary Clinton serait en mesure de remettre ces valeurs à l’honneur. Adolescente, elle était conservatrice de droite, étudiante, elle était de gauche et aujourd’hui elle est une farouche partisane du centre. Et si Clinton, -qui dispose de qualités de dirigeante selon die Welt-, devait l’emporter, l’Allemagne pourrait compter sur elle…"

USA Weisses Haus Washington (picture-alliance/P. van Katwijk)

Le 8 novembre, jour décisif pour le ou la prochain(e) locataire de la Maison Blanche à Washington

Le quotidien Hannoversche Zeitung ne partage pas cet avis et s’attend à des difficultés dans les relations germano-américaines : "Que dira Berlin, si Hillary Clinton veut imposer des zones d’exclusions aériennes en Syrie, même au prix d’une crise avec la Russie? L’éditorialiste fournit lui même une réponse: „La vérité est que, quel que soit le vainqueur de cette élection, on aura toujours des problèmes avec les Etats-Unis!"

 

Autre thème, concernant l'Allemagne: le projet d’une législation sur l’immigration

 

Un projet présenté par le SPD, le parti  social-démocrate, avec un système de points tenant compte de divers critères. La Frankfurter Rundschau estime que le projet présenté par les sociaux-démocrates, et qui s'inspire du modèle canadien arrive au bon moment: "Après que l’euphorie et  l’hystérie sur le nombre des réfugiés de l’année passée se sont dissipées, il est temps de dresser un bilan: la population allemande diminue, la plupart des réfugiés sont peu qualifiés et ils ne pourront compenser le manque de personnel qualifié dans les entreprises allemandes. D’ailleurs, ce n’est pas leur devoir, ils sont ici pour des raisons humanitaires.

Qualifizierung Zuwanderung Deutschland Arbeitsmarkt (picture alliance/Dinodia Photo Library)

Une chercheuse indienne empoyée en Allemagne, un cas rare qui devrait devenir bientôt plus normal.

Ce dont l’Allemagne a besoin, c’est d’un système pour recruter des candidats qualifiés sur le marché international, sans les obliger à passer par une fausse procédure d’asile et sans les décourager par une multitude de règlements compliqués. Un système à points pourrait être une solution souple, apte à résoudre le problème démographique allemand.", conclut le journal de Francfort. 

Sur le même thème, le Tagesspiegel rappelle les paroles de l’ancien président allemand  Richard von Weizsäcker:

Portrait Alt-Bundespräsident Richard von Weizsaecker (AP)

L'ancien président allemand Richard von Weizsäcker.

 'L’asile c’est pour les gens qui ont besoin de nous. L’immigration c’est pour les gens dont nous avons besoin.' "Que l’Allemagne ait besoin de gens est indéniable, relève le quotidien berlinois. Mais la législation allemande sur les étrangers est terriblement compliquée – trop compliquée pour une économie interconnectée de manière globale comme l’est l’économie allemande. Et c’est pourquoi il est temps  de se doter d’une nouvelle législation appropriée sur l’immigration, telle que le SPD l’a proposée.", conclut le journal de Berlin.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !