1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Aubameyang donne la Coupe d'Allemagne à Dortmund

Face à l'Eintracht Francfort, le Borussia Dortmund a remporté la quatrième Coupe d'Allemagne de son histoire (2-1). C'est Pierre-Emerick Aubameyang qui a inscrit le but décisif sur pénalty.

Cinq ans après son dernier succès, le Borussia Dortmund se retrouvait en finale de la Coupe d'Allemagne pour la quatrième année consécutive. Et face à l'Eintracht Francfort, les hommes de Thomas Tuchel ont bien commencé, puisqu'Ousmane Dembélé a ouvert le score dès la 8ème minute.

Mais par la suite, Francfort s'est réveillé, et a pris les choses en main : égalisation tout d'abord par l'intermédiaire d'Ante Rebic, à la 29ème minute. Rebic de nouveau au coeur de l'action dix minutes plus tard, sur un service pour Haris Seferovic; seulement, l'attaquant suisse n'a trouvé que le poteau de son compatriote Roman Bürki. Dortmund a eu chaud, Francfort a laissé passer sa chance, et va le payer en seconde mi-temps.

Le coup de patte d'Aubameyang

Un homme en particulier va s'illustrer en deuxième période : Pierre-Emerick Aubameyang. Le Gabonais tout d'abord malchanceux sur son coup du ciseau dévié par Marco Fabian sur la transversale. Heureusement, il aura l'occasion de se rattraper à la 67ème minute : pénalty pour Dortmund suite à une faute sur Christian Pulisic, et panenka d'Aubameyang, un tir tout en douceur, à l'endroit-même où Zidane avait effectué ce geste, face à l'Italie, en finale de Coupe du monde 2006. Le score ne bougera plus : victoire 2-1 du Borussia, qui remporte la quatrième Coupe d'Allemagne de son histoire. Premier titre pour l'entraîneur Thomas Tuchel, et probablement le dernier avec Dortmund, si l'on en croit cette fan, croisée hier lors des célébrations :

"Je pense que c'était son dernier match avec nous. D'un côté c'est dommage qu'il parte, mais de l'autre, c'était difficile de passer après Jürgen Klopp. Peut-être que ce n'était pas l'entraîneur qu'il fallait à Dortmund."

Car même si les résultats sont là, Thomas Tuchel est en conflit ouvert avec la direction du club, et pourrait partir dès cette saison, alors que son contrat court jusqu'en 2018.

Le Mali défend son titre

Au Gabon, une autre équipe qui joue en jaune a été sacrée : il s'agit du Mali. Mission accomplie pour les jeunes Aiglons, qui ont défendu défendu leur titre à la CAN des moins de 17 ans. Le Mali a battu le Ghana 1-0 grâce à un but de Mamadou Samaké. A la troisième place, on retrouve la Guinée, qui s'est imposée 3-1 contre le Niger. Doublé de Djibril Fandjé Touré et un but d'Abdourahmane Bah. Mali, Ghana, Guinée et Niger sont qualifiés pour la Coupe du monde des moins de 17 ans, qui aura lieu en Inde du 6 au 27 octobre prochains.

En Coupe du monde des moins de 20 ans, qui se dispute actuellement en Corée du Sud, deux pays africains sont parvenus à se qualifier pour les huitièmes de finale : la Zambie et le Sénégal. Les Chipolopolo joueront contre l'Allemagne demain à partir de 11h TU, tandis que les Lionceaux défieront le Mexique mercredi, à partir de 7h30 en temps universel.

Murielle Ahouré sur le podium du 100m dames

En athlétisme, on disputait la 3ème étape de la Ligue de Diamant à Eugene, aux Etats-Unis. Quelques athlètes africains se sont illustrés, comme par exemple l'Ethiopienne Genzebe Dibaba qui a remporté vendredi le 5000m dames, en 14min25sec22''. Samedi, l'Ivoirienne Murielle Ahouré a obtenu la deuxième place sur 100m, avec un chrono de 10sec96''. Sa compatriote Marie-Josée Ta Lou n'a pu faire mieux que 6ème sur 200m, qu'elle a couru en 22sec37''. Quant à Meïté Ben Youssef, il a fini huitième et dernier de la finale du 100m, en 10sec04''. Enfin, à noter la jolie troisième place de la Burundaise Francine Niyonsaba sur 800m. Une distance qu'elle a parcourue en 1min59sec10''. C'est la Sud-Africaine Caster Semenya qui s'est imposée, en 1min57sec78''.

Angelique Kerber déjà éliminée

En tennis, le tournoi de Roland-Garros a débuté hier, et déjà une surprise : l'élimination d'Angelique Kerber. L'Allemande s'est inclinée en deux sets face à la Russe Ekaterina Makarova, 6-2, 6-2. C'est la première fois depuis 1968 qu'une numéro un mondiale est éliminée au premier tour de Roland-Garros. Elimination également de Mirjana Lucic-Baroni, tête de série numéro 22, ou encore de l'Italienne Roberta Vinci, tête de série numéro 31, sortie par la Portoricaine et championne olympique en titre Monica Puig, 6-3, 3-6, 6-2. En revanche, ça passe pour les autres favorites, comme Venus Williams, Svetlana Kuznetsova ou encore Dominika Cibulkova.

Chez les hommes, pas de surprise pour l'instant, hormis l'élimination de Gilles Müller face à Guillermo Garcia Lopez en quatre sets, 7-6, 6-7, 6-2, 6-2. Qualification pour le deuxième tour de Dominic Thiem, Lucas Pouille ou encore Grigor Dimitrov. Aujourd'hui, entrée en lice de Rafael Nadal face à Benoît Paire, tandis que Novak Djokovic jouera contre Marcel Granollers. Chez les dames, Karolina Pliskova affrontera la Chinoise Zheng Saisai, et Elina Svitolina sera opposée à Yaroslava Shvedova.