1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Togo la mobilisation reste vigoureuse

Le Togo est secoué depuis plusieurs semaines par des manifestations. Quid des mesures dont dispose l'opposition pour exiger la limitation du mandat présidentiel à deux et des élections à deux tours.

Écouter l'audio 02:08

"Faure Gnassingbé doit écouter son peuple" (Nathanael Olympio)

Avec la grande mobilisation des 6 et 7 septembre, les observateurs estiment que les Togolais sont désormais déterminés à obtenir les réformes politiques dans leur pays. 

Cette mobilisation a commencé avec les manifestations synchronisées organisées dans cinq villes du Togo par le PNP, le parti national panafricain. Elle s’est étendue à plusieurs régions du pays avec le ralliement des principaux partis de l’opposition à la contestation. 

Mais on peut s’interroger sur la durabilité de la mobilisation de l’opposition quand on sait que le les manifestations pourraient être réprimées comme ce fut le cas le 19 aout et le 7 septembre dernier. 

Pour Nathanael Olympio du parti des Togolais, empêcher le peuple de crier son ras-le bol pourra aggraver la situation. « Ceci n’est pas de nature à baisser la tension ambiante, la tension politique, la tension sociale que nous observons aujourd’hui. »

Il estime qu’il sera désormais difficile au pouvoir en place à Lomé d’user de subterfuge pour démobiliser le mouvement en cours et surtout pour tenter de ne pas faire les reforme. 

« C’est à lui de faire le choix, c’est à lui de décider. Il a aujourd’hui deux options. Les politiques ont soumis une requête exigeante les populations expriment leur volonté immédiate. C’est au chef de l’Etat de prendre sa décision, d’écouter son peuple et d’écouter son opposition politique » insiste Nathanael Olympio.

 

L’opposition togolaise entend multiplier les actions pour maintenir la mobilisation. Cette mobilisation  a même atteint des localités considérées par des observateurs comme des fiefs du pouvoir.

« De toute façon, la mobilisation continue. La mobilisation reste vigoureuse. Le peuple n’entend pas lâcher jusqu’à l’obtention de ce que nous cherchons depuis tant d’années » fustige Mr. Olympio.

La mobilisation est aussi constatée au sein de la diaspora togolaise. Des manifestations sont organisés dans différents pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique  pour exiger la limitation du mandat présidentielle à deux,  des élections à deux tours, ainsi que  le vote des togolais de la diaspora.

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !