1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Tchad, l'opposition crie toujours à la fraude

Au Tchad, internet fonctionne partiellement et difficilement. L'opposition continue de dénoncer des malversations lors de la présidentielle de dimanche. Le camp d'Idriss Deby se dit lui au contraire serein.

Écouter l'audio 02:11

"Notre pays va enfin se libérer du joug de la terreur" (Saleh Kebzabo)

L'Union européenne demande que le comptage des bulletins se déroule de manière "vérifiable et transparente" après l'élection présidentielle tchadienne. Bruxelles a pris acte du déroulement dans le calme du scrutin dimanche. L'UE souhaite également que tous les acteurs politiques recourent aux voies légales pour éventuellement contester et régler, le cas échéant, les contentieux. Les partis de l'opposition continuent eux de dénoncer la coupure d'internet et les nombreux problèmes dans les bureaux de vote. Vous pouvez écouter les explications de notre correspondant Dariustone Blaise.

Les médias étrangers priés de partir

Par ailleurs, les autorités tchadiennes ont annoncé aux médias internationaux la fin de leur accréditation pour couvrir l'élection présidentielle. Dimanche, une équipe de télévision de TV5, qui couvrait des échauffourées entre des militaires et de jeunes opposants dans un quartier de la capitale - au sujet de bourrage d'urnes - s'est vu enlever brutalement sa caméra par les militaires. Elle leur a ensuite été rendue mais le film avait été effacé, affirme la chaîne.

Selon la CENI, les résultats de l'élection ne devraient pas être connus avant 15 jours.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !