1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Tchad, les fonctionnaires n'ont pas l'esprit à la fête

La communauté musulmane tchadienne célèbre aujourd’hui l’Aïd el-Fitr, une fête que le retard dans le paiement des salaires a failli gâcher. Même si lundi soir, certains ont perçu leurs émoluements, la colère gronde.

Écouter l'audio 02:00

"C'est la troisième agence banquaire dans laquelle je passe, et partout on me dit qu'il n'y a plus d'argent" (un fonctionnaire tchadien)

La nouvelle grève du Syndicat des magistrats du Tchad doit durer deux semaines, jusqu'au 15 juillet, avec au cœur des revendications, en plus des salaires, la sécurité: la magistrature tchadienne est en émoi depuis l’agression d’un magistrat de Baga Sola, dans la région du lac Tchad, en mars. Cette grève débutée le 6 juillet, sera la deuxième en un mois, avec une grève d'avertissement de trois jours au début du mois, n'ayant pas entraîné suffisament de réactions du côté de l'exécutif.

Mais la grogne sociale dépasse la seule catégorie des magistrats, avec notamment les enseignants qui se plaignent des retards. Écoutez le reportage de notre correspondant à N'Djaména, Blaise Dariustone, en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !