1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Tchad, des réfugiées victimes d'abus sexuels

La plupart des réfugiés originaires du Soudan vivent dans des camps situés dans l'Est du pays. Les filles et les femmes qui ont fui la guerre civile dans leur pays subissent souvent des violences sexuelles.

Écouter l'audio 02:13

L'UNHCR a pris les choses en mains et apporte une assistance médicale, juridique et psycho-sociale aux victimes et à leurs familles..." (Patrice Dossou, Chargé de la protection des réfugiés du camp d'Ouré Cassoni)

Les réfugiés originaires du Soudan vivent principalement dans des camps situés dans l'Est du Tchad.

Dans le camp d'Ouré Cassoni dans la région de l'Ennedi-Est, par exemple, les jeunes filles subissent fréquemment des abus sexuels commis par des autochtones ou des militaires. C'est pourquoi, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a organisé du 31 mai au 2 juin dernier un atelier de formation à l’intention des responsables administratifs, militaires et judiciaires de la région. But recherché, une régression, sinon la disparition complète de ce phénomène de violences sexuelles dans cette partie du Tchad.

Notre correspondant Dariustone Blaise s'est rendu dans ce camp, situé à 7 km de la frontière qui sépare le Tchad et le Soudan...

Voici son reportage.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !