1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Soudan du Sud, le vrai problème est politique

Les troupes de l'ancien vice-président Riek Machar sont accusées par l'ONU d'avoir massacré, sur des critères ethniques, des centaines de civils à Bentiu, capitale de l'Etat pétrolifère d'Unité. Les rebelles démentent.

Écouter l'audio 02:18

Selon Roland Marchal, il n'y a aucune raison de singulariser les problèmes entre les peuples nuer et dinka

Selon les enquêteurs de l'Onu, les massacres des civils à Bentiu seraient survenus après la reprise de la ville par les rebelles. Les victimes appartiennent en majorité à l'ethnie du président Salva Kiir. Ecoutez ci-dessous les précisions d'Eric Topona.

Conséquence des derniers affrontements meurtriers dans le pays : de nombreux civils craignant pour leur vie se sont refugiés à la base de l'ONU à Bentiu. La Mission des Nations-unies au Soudan du Sud avance le chiffre de 8.000 personnes ayant trouvé refuge en son sein.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !