Au Nigéria, on pense agriculture durable | Coupe du monde de football 2018 | DW | 31.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Au Nigéria, on pense agriculture durable

Il y a 25 ans, Olatunji Akomolafe pose la première pierre de son centre de formation « Village Pioneer Project ». Objectif : trouver des solution pour lutter contre la famine en développant une agriculture durable.

default

Village Pioneer Project a vu le jour il y a 25 ans

Le village projet pilote est situé à Ajue, une petite ville au sud du Nigéria. C'est carrément un univers, un cosmos, dans lequel tout s'imbrique - bref un pays de cocagne, avec de grands arbres fruitiers, des herbes odorantes - le tout sous le feuillage de palmiers. On dirait un jardin-école avec toute sorte de plantes utiles, qui sont adaptées au climat local.

Il y a 25 ans, Olatunji Akomolafe plantait ici le premier arbre. Cet acte donnait naissance au village projet pilote, ce centre de formation pour une toute nouvelle forme d´agriculture au Nigéria. Aujourd'hui, Akomolafe et son personnel enseignant d'à peu près 40 personnes forment des jeunes dans le domaine de l'agriculture, l'élevage, la forge, la filature et le tissage. Aujourd'hui, le centre compte près de 2 600 jeunes en formation. Parmi eux, Christiana Asha :

« Présentement, je suis en train de séparer les graines de coton de la fibre à l´aide de cette assiette là, et d'une barre de fer. Les graines de coton sont toujours collées à la fibre. Donc lorsque nous cueillons les capsules de coton, nous les enlevons. Ensuite, nous peignons le coton et nous le filons. Pour donner de la couleur au fil, nous l'enroulons à un tambour, et lui passons la couleur rouge, blanche, bleue ou jaune dessus. Ainsi le fil passe sur le métier à tisser. J´ai appris le tissage dans ce centre. Mes parents n´ont jamais connu ca. J´aime ca. »

Nigeria Landwirtschaft

Olatunji Akomolafe, fondateur du village projet pilote

Le Nigéria est le pays le plus peuplé d'Afrique, avec environ 156 millions d´habitants. Les deux tiers de la population vivent de l'agriculture et beaucoup de Nigérians vivent encore en dessous du seuil de la pauvreté. Le pays doit donc faire énormément d'efforts pour pouvoir nourrir ses habitants.

Avec son Village projet pilote, qui utilise le savoir de ses ancêtres combiné avec des méthodes agricoles écologiques modernes, Akomolafe entend participer à la recherche de solutions aux problèmes alimentaires :

« Ici tout est 'Small-Man-Technology', une technique toute facile. Parce que nous devons trouver des gens qui se soucient des producteurs. Dans notre pays, la plupart pratiquent la culture de subsistance. Nous devons nous occuper d'eux. »

Akomolafe a fait ses études d'agronomie en Allemagne, et c'est ici qu'il a conçu le projet pour le développement rural - le village projet pilote. A travers ce projet, il a certes déjà accompli beaucoup de choses. Mais le jeune Nigérian reste encore insatisfait face à la situation alimentaire en Afrique. Pour lui, il est inconcevable que le continent souffre encore autant de la famine. Nous avons tout à notre disposition, dit-il en montrant du doigt la terre, les cimes d´arbres et le ciel.

Auteurs : Jamilu Sani, Adamu Ibrahim / Eric Segueda
Edition : Philippe Pognan, Anne Le Touzé