1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Au Mali, l'art de la réconciliation

En période de crise profonde, comme celle traversée par le Mali ces deux dernières années, l'art n'est pas une priorité. Des artistes maliens estiment qu'il a pourtant un rôle à jouer dans la réconciliation nationale.

Le saccage du patrimoine culturel dans le nord a réveillé les artistes maliens

Le saccage du patrimoine culturel dans le nord a réveillé les artistes maliens

En temps de crise ou de guerre, l'art n'est considéré ni par les pouvoirs publics ni par le gros de la population comme une priorité. Pourtant, certains artistes maliens sont persuadés qu'ils ont un rôle à jouer dans la transition démocratique et qu'ils peuvent même, par leurs créations, favoriser les rencontres... et ainsi la réconciliation nationale.

Au centre culturel de la Médina, dans le quartier ACI 2000 de Bamako, des artistes plasticiens, des peintres, des auteurs de tous horizons se retrouvent pour dialoguer et créeer ensemble. La Médina travaille en coopération avec des réseaux artistiques soutenus par des structures européennes mais aussi avec des créateurs du voisinage.

Sandrine Blanchard s'est rendue fin novembre à la Médina, où elle notamment rencontré Hama Goro. Artiste lui-même, il dirige aussi le Centre Soleil d'Afrique, de Bamako. Au moment de leur rencontre, Hama Goro était en train de lancer un nouvel atelier de recherche, en coopération avec des artistes suédois.

Écouter l'audio 05:40

L'art, à quoi ça sert ?

Audios et vidéos sur le sujet