Au Mali, la sécurité doit être l′affaire de tous | Afrique | DW | 04.05.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Mali, la sécurité doit être l'affaire de tous

Inquiétudes au Mali après de nouvelles attaques contre l'armée et la Minusma. Malgré les moyens financiers et militaires déployés, la lutte contre les groupes armés semble s'enliser. La société civile veut du concret.

Écouter l'audio 01:58
Now live
01:58 min

"La sécurité n'est pas seulement une affaire de militaires" (Haidara Baba Moulaye)

Au Mali, mardi dernier, huit soldats maliens ont été tués et quatre autres blessés dans une attaque menée par un nouveau groupe armé dans la région de Ségou, dans le centre du pays. Une autre attaque contre un camp de la Mission des Nations unies au Mali, la Minusma a eu lieu mercredi à Tombouctou. Cet assaut a été revendiqué par le « Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans », une alliance jihadiste récemment créée. D'aucuns parlent d'un ancien mouvement rebelle qui aurait simplement changé de nom. Ecoutez ci-dessus l'analyse de Haidara Baba Moulaye, l'un responsables de la société civile à Tombouctou.

 

 

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet