1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Au Liban, un an et demi sans président

Le Liban n'a toujours pas de président, et la situation dure depuis mai 2014. Ce jeudi a lieu la 34ème session parlementaire pour tenter d'élire le chef de l'Etat. La crise des institutions est de plus en plus vive.

Écouter l'audio 02:06

"Il n'y a pas de budget national depuis 2005 ni eu d'élections législatives depuis 2009 au Liban" (Jamil Mouawad)

La période de vacance présidentielle dure depuis un an et demi au Liban. Les députés ont déjà tenté à de nombreuses reprises d'élire un chef de l'Etat, mais à chaque fois, le quorum n'était pas atteint.

Le président doit être chrétien maronite, comme le veut la règle sur le partage des pouvoirs dans le pays. Les difficultés sont à la fois internes et externes: deux candidats de cette communauté s'opposent. Et le conflit régional en Syrie voisine déteint sur le pays, entraînant une paralysie des institutions.

Crise des déchets

La crise est aussi sociale. En décembre, le gouvernement libanais a décidé le transfert des déchets hors du Liban, une solution temporaire à la crise qui empoisonne les autorités depuis plus de 6 mois. Cet été, de grandes manifestations avaient eu lieu, suite à la fermeture de la principale déchetterie du pays et l'accumulation des ordures dans les rues de Beyrouth, la capitale.

Écoutez les explications de Jamil Mouawad, politologue et chercheur à l'Institut français du Proche-Orient à Beyrouth en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !