1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Gabon, l’opposition parle déjà de fraudes

À deux jours de la présidentielle, certains Gabonais n’ont toujours pas encore retiré leurs cartes d’électeurs. La mobilisation des jeunes reste apparemment faible et certains sont indécis.

Écouter l'audio 01:53

"Certains n’ont pas retrouvé leurs cartes..." (Etudiant)

Environ 628 000 électeurs sont appelés à voter samedi pour la présidentielle gabonaise. Mais certains n'ont toujours pas pu retirer leurs cartes d'électeurs, malgré le récépissé d'enrôlement. Les opposants et la société civile dénoncent des fraudes.

Mercredi soir, dans un communiqué, l'Union européenne, qui a des observateurs sur place, a insisté sur la "transparence" du vote. "La confiance dans la crédibilité et dans l'exactitude des résultats d'une élection est grandement renforcée lorsque le processus de compilation et publication des résultats est conduit avec transparence et rapidité", a déclaré la chef de la mission d'observation électorale de l'UE Mariya Gabriel.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !