1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Gabon, il est possible d'être ronde et mannequin

Alors que les Gabonaises sont de plus en plus influencées par la mode occidentale, à Libreville, une association veut redonner confiance aux femmes qui ne correspondent pas aux critères de beauté étrangers.

Écouter l'audio 01:58

"Qu'on soit mince ou ronde, on a toutes nos places sur les podiums" (Guise Larissa Mbounghou)

Du haut de ses 1 mètre 75, Guise Larissa Mbounghou, 34 ans, est une jeune dame aux formes voluptueuses. Il y a trois ans, elle a créé l'association" Rondes et jolies" au Gabon. Objectif : aider les femmes fortes à s'assumer. Notamment à travers un défilé de mode qui met en valeur les 253 adhérentes de l'association. "Nous avons remarqué que lorsqu'il y a des défilés de mode, il y a toujours des mannequins "taille fine", explique la responsable de l'association. "Nous voulons montrer par ce défilé que la mode n'a pas de taille en fait. Qu'on soit mince, ronde, on a toutes nos places sur les podiums. C'est un peu le message que nous voulons lancer."

Assumer ses rondeurs

Si dans les rues de Libreville, le modèle occidental de minceur domine de plus en plus chez les jeunes femmes, Audrey Ayo a pour sa part dépassé ce temps où elle avait honte de ses rondeurs : "J'ai décidé d'assumer mes rondeurs", dit-elle. "Du coup, je veux faire comprendre aux autres femmes et aux autres filles qui se sentent mal à l'aise en tant que rondes de se sentir vraiment bien dans leur peau. Il n'y a pas que des filles minces. Nous aussi, on existe !"

Pas de discrimination 

Talons aiguilles, robe courte, robe longue près du corps, boléro noir remonté sous les seins, larges colliers colorés : pour ce troisième anniversaire, l'association a même fait venir Sarah Codjo. "C'est la première fois que je viens au Gabon. Je suis très heureuse d'être là" , déclare la styliste béninoise. "Ce qui m'a motivée, c'est d'abord le concept. Je me suis posée comme mission d'habiller toutes les corpulences. Toutes les femmes sont belles, pourvu qu'on sache les mettre en valeur. Quand Madame Larissa m'a parlé du projet, j'étais très contente de participer. Pour une fois, habiller des femmes de grande taille avec de superbes robes de soirée."

Les femmes mannequins "Rondes et jolies" du Gabon assument désormais leurs rondeurs à chacune de leurs sorties, de jour comme de nuit.

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !