Au Chili, 33 mineurs miraculés doivent s′armer de patience | International | DW | 24.08.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Au Chili, 33 mineurs miraculés doivent s'armer de patience

Ce n'est que dimanche dernier que des équipes de secours ont pu finalement établir le contact avec 33 mineurs ensevelis le 5 août dernier par un éboulement dans une mine d’or et de cuivre à 700 mètres de profondeur

default

Sur l'écran video: l'un des 33 mineurs coincés au fond de la mine de Copiapo

Une première sonde équipée d’une mini- caméra et introduite dans une cavité a pu alors filmer les premières images des mineurs dont le courage est impressionnant. Le Président chilien Sebastián Pinera a tenu à transmettre lui même le message des mineurs à leurs familles dimanche devant les caméras et les micros :

Chile Präsident Sebastian Pinera jubelt nach Lebenszeichen der Bergleute Minen

Le Président chilien Sebastian Pinera montre le message des mineurs

C’est le message de nos mineurs qui nous font savoir qu’ils se portent bien, qu’ils sont unis et qu’ils espèrent revoir la lumière du soleil et embrasser leurs familles. Aujourd’hui, tout le Chili pleure de joie et d’émotion. Mais ce que je veux vous dire tout d’abord: merci à nos mineurs pour leur force, leur courage, leur capacité à tenir bon plus de deux semaines ".

C'était là le premier signe de vie après 17 jours passés au fonds d’un réduit de 50 mètres carrés au fonds de cette mine de Copiapo dans le désert d’Atacama. Les 33 mineurs aperçu la sonde passée par un étroit canal foré jusqu’à quelques mètres de leur refuge et ont fixé alors leur message sur la caméra. Un refuge construit pour le cas d’un éventuel incendie avec des réserves d’eau potable et des vivres pour deux jours seulement. Mais les mineurs ont suivi les conseils et directives de leur camarade le plus expérimenté, Mario Gomez, 63 ans. Tour de veille et strict rationnement: deux cuillerées de thon toutes les 48 heures et un demi-verre de lait. La femme de Mario Gomez:

...mon mari est le plus âgé et aussi le plus expérimenté. Il n’a pas seulement travaillé dans cette mine, mais dans de nombreuses autres, dans des conditions parfois terriblement difficiles... Je savais que dans une situation aussi dramatique , il ne laisserait pas tomber ses camarades…".

Chile Grubenunglück in Copiapo

Familles de mineurs apprenant que les leurs sont vivants

Trois forages ont été réalisés pour introduire des sondes jusqu'au refuge souterrain. La première sonde sert à l'envoi d'aliments et de médicaments. La deuxième à communiquer en permanence et le troisième forage doit permettre d'améliorer la ventilation. Et ce mardi les équipes de secours ont commencé le montage d'un puissant excavateur australien. Grâce à lui , les secouristes vont forer le puits de 66 centimètres de large par où les mineurs seront extraits l'un après l'autre. Mais si l'on en croit les ingénieurs, en raison de l’instabilité de la mine qui rend très délicats les travaux de forage, les mineurs ne reverront pas la lumière du soleil avant trois mois.

Auteur: Gottfried Stein / Philippe Pognan
Edition : Brahima Tounkara

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !