1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Au Burundi, les disparitions forcées se multiplient

Des ONG des droits de l'Homme s'inquiètent du sort réservé à Marie-Claudette Kwisera. Le 10 décembre 2015, elle a été forcée à monter dans un véhicule du Service national de Renseignement, le SNR.

Écouter l'audio 03:36

« Nous n’avons reçu aucune plainte au sujet de la disparition de Marie-Claudette Kwisera (Pierre Nkurikiye, Porte-parole de la Police burundaise)

Le 12 décembre, un agent du SNR, Dieudonné Bigirimana - alias « Taison » - a contacté la famille de Marie-Claudette Kwisera, la Trésorière de la Ligue ITEKA, pour exiger une somme de trois millions et demi de francs burundais, soit deux mille cinquante euros, en échange de sa libération. Une exigence que la famille a exécutée, sans pour autant obtenir la libération de la militante des droits de l'Homme. Depuis, Dieudonné Bigirimana croupit dans les geôles du service national de renseignement, pour "escroquerie".

Pour obtenir la vérité sur cette disparition, la famille de Marie-Claudette Kwizera a déposé plainte. Une plainte restée sans suite, selon son époux.

Écoutez les explications d'Eric Topona, dans notre édition de 17 h TU.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !