Attention danger : le sida regresse mais les espoirs d′anéantir la pandémie risquent d′être déçus | Club de l’Auditeur | DW | 26.11.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Club de l’Auditeur

Attention danger : le sida regresse mais les espoirs d'anéantir la pandémie risquent d'être déçus

L'Afrique subsaharienne est la plus touchée par le VIH. Mais les bénéfices du traitement et de la prévention y sont les plus palpables. Pourtant, une baisse des fonds alloués à la lutte anti-sida serait fatale.

default

Le ruban rouge, symbole international de solidarité avec les victimes du VIH

34 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde. Un nombre record, principalement en raison d'un meilleur accès aux traitements.
L' Afrique subsaharienne, région du monde la plus touchée par la pandémie, en profite aussi. Grâce aux anti-rétroviraux, les malades vivent plus longtemps et l'on peut aussi prévenir la maladie.
Mais une baisse des fonds alloués à la lutte contre le VIH risque d'avoir des conséquences désastreuses alors qu'aucun vaccin n'est encore en vue.
Nos auditeurs, au Congo-Brazzaville, en Côte d'Ivoire, au Cameroun et au Mali, témoignent du besoin d'information sur une maladie encore souvent tabou alors que les personnes séro-positives souffrent d'une stigmatisation toujours très forte.

Pour entendre ces témoignages et les réponses à vos questions, cliquez sur le lien ci-dessous !

Auteur : Mireille Dronne
Edition : Cécile Leclerc


Audios et vidéos sur le sujet