Attention aux cadeaux empoisonnés ! | Europe | DW | 23.12.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Attention aux cadeaux empoisonnés !

La liste des jouets dangereux et des produits interdits pour leur fabrication s’allonge. Les laboratoires décèlent de plus en plus de substances chimiques cancérigènes dans les jouets qui circulent en Europe.

Zwei festlich verpackte Geschenke, fotografiert am Freitag, 22. Dezember 2006. Kurz vor Heiligabend laeuft das Weihnachtsgeschaeft auf Hochtouren, sagte der Sprecher des Hauptverbandes des deutschen Einzelhandels (HDE), Hubertus Pellengahr, am Freitag dem SWR. (AP Photo/Bastian Foest) --- Two packaged presents, pictured in Frankfurt, Germany, on Friday, Dec. 22, 2006. (AP Photo/Bastian Foest)

L'Union européenne a mis en place une directive visant à améliorer la sécurité des jouets

A child plays with toys in a department store in Beijing Tuesday Aug. 28, 2007. China launched a nationwide campaign Tuesday to weed out unqualified toy makers in the wake of a massive worldwide recall of Chinese-made toys. The plan comes two weeks after Mattel Inc., the world's largest toy maker, recalled almost 19 million dolls, cars and action figures made in China because they contained lead paint or tiny magnets that could damage organs if swallowed by children. (AP Photo/Greg Baker)

Les jouets en provence de Chine sont particulièrement redoutés

L’Allemagne est en pointe en matière de sécurité puisqu’il existe un label Spielgut décerné aux jouets qui ne menacent pas la santé des enfants et qui ont une haute valeur éducative. Malgré tout, la situation est loin d’être satisfaisante. En dépit de ce label, un certain nombre de produits chimiques cancérigènes sont toujours présents dans les jouets. Souvent par manque de contrôle des lois en vigueur.

Pour s’en rendre compte, Isabelle Hartmann est allée dans les magasins de jouets de Munich quelques jours avant Noel.

En Suisse, des campagnes ponctuelles sont menées pour tester la sécurité des jouets, en particulier dans les laboratoires spécialisés. Des centaines de jouets sont ainsi observés sous toutes les coutures mais il est impossible bien sûr de tout contrôler. Certains peuvent passer à travers des mailles du filet. Or, la Suisse n'est pas encore raccordée au système d'alerte rapide européen qui permet de dénoncer un jouet défectueux et d'en empêcher immédiatement la circulation sur tout le territoire de l’Union. Un désavantage pour ce pays qui doit donc gérer seul, ou presque, cette question importante.

Par Marion Moussadek.