1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Attentats manqués en Grande-Bretagne: l'Allemagne toute aussi concernée

Trois tentatives d’attentats de ce week-end en Grande-Bretagne: à peine installé à son nouveau poste, le Premier ministre britannique a dû faire face à une situation de crise. Si certains éditorialistes analysent la façon dont Gordon Brown a réagi face à ces événements, pour d’autres c’est également l’occasion de relancer le débat sur la sécurité en Allemagne...

Gordon Brown, abattu à l'annonce des tentatives d'attentats de Londres et Glasgow.

Gordon Brown, abattu à l'annonce des tentatives d'attentats de Londres et Glasgow.

Die Welt s’engouffre dans la brèche ouverte par le ministre allemand de l'Intérieur Wolfgang Schäuble, qui a réclamé un renforcement des lois antiterroristes en Allemagne. Selon le journal, l’Allemagne n’est pas non plus à l’abri d’attentats et cela ne sert à rien d’ignorer cet état de fait. Il serait judicieux de se préparer mentalement au jour J, avec la dose nécessaire de flegme britannique, mais également en admettant que la vidéosurveillance des lieux publics, qui est omniprésente à Londres, ne constitue pas une atteinte aux libertés individuelles, mais sert au contraire à protéger ces libertés.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung estime elle aussi que ce serait une erreur de considérer les tentatives d’attentats outre-Manche comme un événement exclusivement britannique. Les services de sécurité allemands ont prévenu il y a peu de risques d’attaques en Allemagne. Le journal trouve injuste qu’on les ait accusés d’alarmisme.

La Frankfurter Rundschau évoque également l’alerte des services de sécurité allemands. Selon le journal, les terroristes ont peut-être raté leurs attentats en Grande-Bretagne, mais ils auront au moins gagné une chose : le sentiment d’insécurité augmente en Europe. Et le renforcement des lois antiterroristes, en Grande-Bretagne comme en Allemagne, n’a pas permis d’empêcher de nouvelles attaques. Pour la Frankfurter Rundschau, il serait plus avisé d’appliquer les lois existantes plutôt que d’appeler sans cesse à en formuler de nouvelles. De tels débats, conclut le journal, ne servent qu’à entretenir la peur et donnent l’impression aux citoyens que l’Etat n’est pas capable de les protéger. Cela est faux. L’Etat peut protéger ses habitants, mais pas complètement.

La Süddeutsche Zeitung enfin, s’attarde sur la façon dont a réagi le tout nouveau Premier ministre britannique Gordon Brown. Le contraste par rapport à son prédécesseur n’aurait pas pu être plus grand, estime le journal. Là où un Tony Blair réagissait instinctivement à des événements dramatiques et réussissait à transmettre sa compassion au peuple britannique, Gordon Brown est apparu comme un chef de la sécurité américain, appelant la population à la vigilance. Là où Tony Blair était un homme d’action spontané, Gordon Brown est partisan d’une planification à long terme. Les attentats manqués de ce week-end lui auront rappelé que ce sont les événements qui font le calendrier, et non pas des projets soigneusement préparés.

  • Date 02.07.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2g8
  • Date 02.07.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2g8
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !