1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Attentat de Benghazi : Hillary face aux sénateurs

Hillary Clinton, la Secrétaire d'Etat américaine était mercredi devant le Congrès. Son témoignage a porté sur l'attaque contre le consulat de Benghazi en Libye en septembre dernier. Compte-rendu.

Devant deux commissions du Sénat et pendant plus de cinq heures, Hilary Clinton a d'abord affirmé que son département avait pris des mesures supplémentaires pour accroître la sécurité des représentations diplomatiques américaines en Lybie. Et lorsque le sénateur républicain Ron Johnson insiste pour savoir pourquoi Hilary Clinton, en tant que secrétaire d'Etat, n'a pas été informée de l'organisation d'une manifestation, elle tape du poing sur la table et répond :

« Avec tout le respect que je vous dois, le fait est que nous avons eu quatre Américains tués. Était-ce à cause d'une manifestation ou était-ce l'objectif de personnes qui lors d'une promenade du soir ont décidé qu'ils iraient tuer des Américains ? Quelle serait la différence pour le moment ? Il est de notre devoir de comprendre ce qui s'est passé et de faire tout ce que nous pouvons pour éviter que cela ne se reproduise. »

Libyen/ Bengasi/ US-Konsulat-Anschlag

L'intérieur du consulat après l'attaque

Quelques instants plus tard, Hillary Clinton dit assumer ce qui s'est passé : «Vous savez, je me sens responsable. Je me sens responsable de près de 70 000 personnes qui travaillent pour le département d'Etat. Les demandes spécifiques de sécurité relatives à Benghazi ont été traitées par des professionnels de la sécurité du département. Je n'ai pas vu ces demandes. Elles ne me sont pas parvenues. Je ne les aie pas approuvées, je ne les aie pas rejetées. Ces demandes d'ordinaire ne parviennent pas à la secrétaire d'État. »

En décembre dernier, une commission indépendante a conclu que la responsabilité d'Hillary Clinton n'était pas engagée. Toutefois, elle a affirmé que le dispositif de sécurité du consulat de Benghazi était « extrêmement inadapté » au moment de l'attaque.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !