1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Attaque meurtrière à Grand-Bassam

La station balnéaire ivoirienne fréquentée par l'élite ivoirienne et les expatriés occidentaux a été attaquée dimanche après-midi par des hommes armés. Les services de sécurité ivoiriens ont été dépêchés sur place.

Un lieu touristique apprécié par l'élite ivoirienne et les occidentaux

Un lieu touristique apprécié par l'élite ivoirienne et les occidentaux

La station balnéaire de Grand-Bassam, située à une quarantaine de kilomètres de la capitale économique Abidjan, est un lieu touristique hautement apprécié par les expatriés occidentaux et les familles ivoiriennes. Mais dimanche après-midi, des hommes armés y ont semé la terreur et la désolation.

Très vite, des photos de corps ensanglantés ont circulé sur les réseaux sociaux, confirmant la thèse selon laquelle l'attaque aurait été menée sur la plage et non contre les hôtels de Grand-Bassam.

Selon la police, l'attaque aurait fait "12 morts, dont quatre Européens". Les services de sécurité ont entamé le ratissage de la zone, les blessés ont commencé à être évacués vers Abidjan. Dans une allocution à la télévision, le ministre ivoirien de l'Intérieur Ahmed Bakayoko a déclaré que les forces de sécurité ont neutralisé "six terroristes" impliqués dans l'attaque de "trois hôtels".

La fusillade de Grand-Bassam rappelle les attaques qui ont frappé Ouagadougou et Bamako ces derniers mois. En janvier, un commando islamiste avait attaqué un hôtel et un restaurant du centre de la capitale burkinabè, faisant au moins 30 morts. Et en novembre, la capitale malienne avait été visée par une autre attaque jihadiste qui avait fait 21 morts à l'hôtel Radisson Blu.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !