1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Attaque à la machette à Reutlingen

Un homme de 21 ans a tué une femme et blessé deux autres personnes dimanche dans cette ville du Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest de l'Allemagne. C'est la troisième agression en Allemagne en moins d'une semaine.

L'agression s'est produite devant un restaurant-snack près de la gare routière de la ville

L'agression s'est produite devant un restaurant-snack près de la gare routière de la ville

Selon la police locale, l'assaillant armé d'une machette a été heurté par une voiture de sport et jeté à terre, permettant ensuite à la police de l'arrêter. Avant cela, il avait réussi à tuer une femme et à blesser deux personnes près de la gare routière de Reutlingen.

L'assaillant est un jeune Syrien de 21 ans, demandeur d'asile et connu des services de police. Un reporter du quotidien allemand Bild rapporte que le corps de la victime a été retrouvé dans une rue adjacente.

Une dispute aurait eu lieu avant l'agression. Les autorités partent du principe que l'assaillant a agi seul et écartent pour l'heure un acte terroriste.

Le ministre régional de l'Intérieur, Thomas Strobl, a salué la rapidité des forces de sécurité. "Grâce à Dieu, la police a pu immédiatement capturer le suspect et neutraliser tout danger", a-t-il déclaré.

Le traumatisme de Munich encore présent

L'attaque de Reutlingen survient moins de 48 heures après la tuerie qui a fait dix morts dont le tueur, vendredi à Munich, en Bavière, et à peine une semaine après une agression à la hache dans un train régional près de Würzburg, également en Bavière. L'attaque du train avait été perpétrée par un réfugié afghan de 17 ans qui avait fait allégeance au groupe État islamique. Celle de Munich, en revanche, semble dénuée de motifs politiques.

Selon le chef de la police bavaroise, Robert Heimberger, l'assaillant de Munich, un jeune Germano-Iranien, avait préparé son acte il y au moins un an, en faisant notamment du repérage dans une petite ville du Bade-Wurtemberg où un adolescent avait tué 15 personnes en 2009 :

"Il était allé à Winnenden l'an dernier. Nous le savons d'après des photos retrouvées sur son appareil photo. Il a visité les lieux du crime et les a photographiées... et il s'est renseigné trés concrètement sur les tueries de masse, comme nous l'avons déjà évoqué hier."

Selon la police, l'arme utilisée par l'assaillant de Munich est un pistolet de théâtre trafiqué, probablement achetée illégalement sur internet.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !