1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Atalante : les Européens contre la piraterie

L'opération Atalante, dans la Corne de l'Afrique, a été la première intervention militaire maritime engagée par l'UE. Cinq ans après, la mission est considérée comme un succès.

L'opération Atalante a déclaré la guerre aux pirates somaliens

L'opération Atalante a déclaré la guerre aux pirates somaliens

Le 19 décembre 2008, le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, donnait son feu vert à une participation de l'Allemagne à la première mission maritime de l'Union européenne aux larges des côtes somaliennes. Neuf pays se sont engagés dans l'opération Atalante afin de sécuriser un territoire maritime de 500 miles nautiques afin de garantir la protection des navires qui acheminent de l'aide humanitaire aux populations de la Corne de l'Afrique. Avec cette opération, l'Union européenne s'est aventurée en terrain inconnu.

Protéger les navires contre les pirates

En 2008, les pirates ont détourné 42 bateaux au large de la Corne de l'Afrique. C'est à ce moment là que l'Union européenne a décidé d'agir et de créer une opération qui porte le nom - et ce n'est pas un hasard - d'une déesse guerrière de la mythologie grecque.

L'Allemagne est engagée avec 1.400 soldats dans l'opération Atalante

L'Allemagne est engagée avec 1.400 soldats dans l'opération Atalante

Au cours d'une de leurs premières missions, les Allemands ont réussi à empêcher des pirates d'aborder un cargo égyptien. Sachant qu'au départ, la mission des soldats européens consistait à protéger les navires du PAM, le Programme Alimentaire Mondial. Aujourd'hui, 1400 soldats allemands font partie de la mission. Et pour Katja Keul, chef du groupe parlementaire des Verts, il s'agit d'un succès : « Plus de 200 bateaux ont été protégés et près d'un million de tonnes d'aliments sont arrivés en Somalie. La deuxième tâche, c'était de sécuriser l'accès au large des côtes. Et la simple présence des soldats a fait diminuer le nombre d'attaques de pirates. »

L'Allemagne sert ses intérêts

Katja Keul, également membre de la commission parlementaire de défense, n'est toutefois pas dupe. Elle sait que les Européens n'agissent pas par pur humanisme. « Il y a deux autres missions européennes en Somalie, et on en entend peu parler. On pourrait être malveillant et dire que l'opération Atalante est soutenue par l'Allemagne, parce qu'elle sert ses propres intérêts. »

Plus de pirates mais toujours la guerre et le chaos en Somalie

Plus de pirates mais toujours la guerre et le chaos en Somalie

L'Allemagne qui caracole en tête des exportations a tout intérêt à ce que le Golfe d'Aden soit sécurisé : c'est par là que transitent le plus de marchandises au monde.

Un modèle pour d'autres opérations

Autre critique fréquente : l'opération ne s'attaque pas aux causes de la piraterie, ni aux problèmes politiques et structurels que connaît la Somalie. Adjoa Anyimadu, experte en piraterie au sein de la Chatham House de Londres, souligne par ailleurs que si l'opération Atalante est efficace, c'est aussi grâce à l'aide extérieure : « Les deux autres missions anti-pirates dans l'Océan Indien, celle de l'OTAN et celle des Etats-Unis, ont largement contribué au succès de l'opération européenne. »

Cette opération pourrait dans tous les cas servir de modèles pour d'autres à venir : l'Italie projette ainsi de réunir les forces européennes en Méditerranée pour lutter contre les passeurs.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !