1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Assouplissement des conditions de licenciement

A la veille de la fin des négociations de coalition, les journaux allemands reviennent sur le compromis trouvé mardi entre sociaux-démocrates et conservateurs sur l’assouplissement des conditions de licenciement. Selon cet accord, la protection accordée au salarié contre un licenciement ne sera pas applicable pendant les deux premières années d'embauche, ce qui revient à prolonger à deux ans la période d'essai (elle est actuellement de six mois). En contrepartie, le recours aux contrats à durée déterminée devrait être limité. Résultat : Beaucoup de bruit pour rien, selon la presse allemande.

Logo de l'agence pour l'emploi allemande

Logo de l'agence pour l'emploi allemande

« Semblant de réforme sur le marché du travail », titre Die Welt, qui constate le peu de changement effectif apporté par cet accord – à l’heure actuelle, n’importe quel employeur peut embaucher un salarié pour une période limitée à deux ans. Le changement réside donc dans l’étiquette, et c’est, selon le quotidien, une défaite sur toute la ligne pour la CDU/CSU, qui avait fait campagne pour des conditions de licenciement plus flexibles.

La Süddeutsche Zeitung quant à elle, s’étonne du bruit causé par la question même de la protection du licenciement. Un débat exagéré, selon le quotidien, occulté par des considérations idéologiques, aussi bien de la part des lobbyistes de l’économie que de celle des syndicats. Les uns lui reprochent d’entraver l’embauche, les autres la considèrent comme le dernier rempart contre des patrons sans scrupule. Mais en réalité, remarque la SZ, la loi de protection contre le licenciement ne protège pas contre le licenciement. Elle se contente d’établir des règles qui concernent essentiellement le montant des indemnités.

Un argument repris par la Frankfurter Rundschau, qui relève, dans les statistiques de l’agence pour l’emploi, le nombre de salariés licenciés cette année : 6,4 millions, soit un actif sur quatre. Des licenciements qui ont eu lieu malgré le soi-disant rempart de la loi de protection contre le licenciement. Il est difficile de dire quelles seront les répercussions de cet assouplissement, constate le quotidien. Une chose est sûre : les licenciements vont augmenter, mais la croissance de l’embauche, elle, est tout à fait incertaine. Il n’est pas normal, conclut la Frankfurter Rundschau, que l’on condamne l’un des plus grands acquis de la société d’économie de marché au profit de coutumes américaines.

Pour conclure cette revue de presse, un mot sur la caricature publiée aujourd’hui dans la Süddeutsche Zeitung, qui résume l’état des négociations de coalition : on voit les chefs de la CDU et du SPD, Angela Merkel et Franz Müntefering, tous deux coiffés de toques de cuisiniers, en train de remplir un hachoir à viande, et appuyant avec force sur leurs programmes respectifs pour les faire entrer dans la machine… dont sort une mixture à l’air peu appétissant, du nom de… grande coalition.

  • Date 10.11.2005
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C71m
  • Date 10.11.2005
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C71m
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !