1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Assemblée générale de Deutsche Telekom

René Obermann

René Obermann

- Cette année encore, malgré les difficultés du groupe, les actionnaires de Deutsche Telekom ont recu de confortables dividendes. Le grand patron de Telekom, René Obermann a justifié sa gestion :

„…Au cours des derniers mois – on doit le dire- nous avons fait, ici et là, l’objet de critiques pour notre politique de dividendes face aux changements que nous prévoyons dans les conditions de travail de nos collaboratrices et collaborateurs. Mais il ne faut pas oublier qu’à côté de nos salariés, le marché financier a aussi des exigences que nous devons satisfaire… »

Un discours apprécié en général par les quelques 8500 actionnaires présents dans la "Köln Arena" à Cologne. Pourtant dès le début de son discours, nombre de petits actionnaires, eux-mêmes employés du groupe et syndiqués, n’ont pas manqué de siffler le PDG de 42 ans. René Obermann a constaté que plus de 600.000 clients ont résilié leur abonnement. Le bénéfice net de l'entreprise a diminué de 43% en un an. Un bénéfice qui ne se chiffre « plus » qu’à 3 milliards d'euros. Pour redresser la barre et rendre la Deutsche Telekom plus concurrentielle, son PDG a encore une fois plaidé pour son plan qui est d’ externaliser 50.000 emplois de la maison mère dans trois nouvelles structures autonomes de service. En outre, Telekom se propose d’augmenter de quatre heures la durée du travail hebdomadaire et de baisser de 12% en trente mois les salaires de ces 50.000 employés, ceci afin de "réaliser des économies tout en assurant la sécurité des emplois. » Et en signe de « solidarité avec les salariés confrontés à cette restructuration », les membres du directoire de Deutsche Telekom ont décidé de renoncer à un mois de salaire. René Obermann a souligné sa responsabilité particulière en tant que président du groupe et annoncé renoncer, lui, à deux mois de salaire. Malgré ces déclarations de solidarité, quelque quinze mille de ces salariés ont manifesté à travers tout le pays ce jeudi encore leur colère contre les plans de restructuration, lors d’ultimes « grèves d ’avertissement » à l’appel du syndicat des Services Verdi ...

Obermann a rappelé son objectif : atteindre encore pour l’année en cours un bénéfice de 19 milliards d’euros. Pour cela, a - t - il souligné, il faudra que la Telekom travaille dur …

Demain vendredi, le syndicat Verdi prévoit une grève générale et des manifestations dans une trentaine de villes ainsi que dans la capitale Berlin où les grévistes de Telekom se joindront aux métallos eux aussi en grève…

  • Date 03.05.2007
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kk
  • Date 03.05.2007
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kk