1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne magazine

Assassinés hier, rejetés aujourd'hui

Persécutés sous le régime national-socialiste, les Sintis et les Roms sont victimes aujourd'hui encore de nombreuses discriminations. Une exposition à Berlin s'en fait l'écho.

A Berlin, la semaine a été consacrée aux Sintis et aux Roms, des populations d’origine indienne qui vivent actuellement dans le monde entier et en particulier en Europe dont elles constituent la minorité la plus forte. De tout temps, ces populations ont été victimes de discrimination.

Le point d’orgue des manifestations à Berlin a été l’inauguration mercredi par la chancelière Angela Merkel d’un mémorial dédié aux Sintis et aux Roms qui ont été exterminés sous le régime national-socialiste.

Par ailleurs, une exposition dédiée aux Roms et aux Sintis victimes de l’Holocauste mais aussi du racisme actuel est à voir au Centre de documentation de la Topographie de la Terreur. Reportage de notre correspondante à Berlin Audrey Parmentier.

Spiegel Affäre Demonstration Pressefreiheit Kind

Manifestation pour la liberté de la presse et en faveur du Spiegel

La "Spiegel Affäre"

Ce vendredi, cela fera 50 ans qu'a éclaté la Spiegel-Affäre, l'affaire du Spiegel du nom de ce grand hebdomadaire allemand d'investigation créé en 1946, juste après la Seconde Guerre mondiale. Une affaire qui devait marquer profondément et jusqu'à aujourd'hui les relations entre les journalistes, la justice et les hommes politiques - un peu comme l'avait fait au début du siècle dernier l'affaire Dreyfus en France. Une affaire aussi qui a permis de renforcer la liberté de la presse en Allemagne.

Écouter l'audio 12:32

Exposition au Centre de documentation de la Topographie de la Terreur, retour sur l'affaire du Spiegel

Audios et vidéos sur le sujet