Aspirations démocratiques | Vu d′Allemagne | DW | 21.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Aspirations démocratiques

Le procès de Ben Ali en Tunisie et le discours de Bachar al-Assad en Syrie sont également très présents à la Une des journaux allemands qui se penchent aussi sur la Grèce.

default

Au lendemain de l'ouverture du procès de Ben Ali, poursuivi par la justice tunisienne pour corruption notamment, die Tageszeitung note que la Tunisie marche dans les pas de l'Egypte. Cinq mois seulement après la chute de l'ancien président, elle décide de se confronter elle-même à son passé plutôt que de le laisser à la justice internationale. C'est quelque chose de particulier, note le quotidien. Dans des pays d'Amérique latine comme l'Argentine ou le Chili, les juges ont attendu des décennies avant de s'attaquer à leur propre Histoire. L'Espagne est aussi un bon exemple : 35 ans après la dictature du général Franco, pas la moindre pocédure n'a été engagée contre les responsables. Les Tunisiens veulent une vraie démocratie. Le fait qu'ils veuillent défier leur passé est un pas dans la bonne direction, estime le journal.

Syrien: Assad opfert seinen Cousin

De nombreux Syriens jugent les promesses du président insuffisantes

La Süddeutsche Zeitung s'interesse elle au discours à la nation prononcé lundi par le président syrien Bachar al-Assad. Il a parlé d'une nouvelle constitution, de plus de partis politiques, de liberté d'opinion. Il a promis une Syrie libre, pacifique et prospère mais à la condition que le peuple soit derrière lui et contre le chaos. Il n'est pas à exclure qu'une partie de la population cautionne ce discours. Le journal pense en particulier à tous ceux qui se sentent mieux protégés par le système actuel, même s'il est répressif, que par un système où tout le monde aurait voix au chapitre dans un Etat en perdition comme celui qu'invoque Assad en guise d'épouvantail. Cela dit, les manifestations ne faiblissent pas et montrent à quel point le président s'est éloigné de tout un pan de la population. De nombreux Syriens estiment même que Bachar al-Assad n'a en réalité même plus le pouvoir d'imposer des réformes contre les faucons de sa propre famille.

Generalstreik in Griechenland am 15.06.2011

Lors de la grève générale le 15 juin dernier, à Athènes

Un mot pour finir sur la Grèce qui fait la Une de la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Que ce soit le vote de confiance au Parlement ou l'adoption des mesures de rigueur du Premier ministre George Papandréou, ces deux évènements auront une répercussion importante dans la rue. Mais quelle que soit l'ampleur des manifestations à venir et les sacrifices douloureux que vont encore devoir faire les Grecs, Athènes est condamné à fournir des efforts supplémentaires. Les députés doivent prendre leurs responsabilités sans quoi le chemin vers un futur plus clément sera encore plus long.

Auteur : Konstanze von Kotze
Edition : Fréjus Quenum

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !