Arrestation d′un Rwandais recherché pour génocide en Allemagne | Afrique | DW | 09.07.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Arrestation d'un Rwandais recherché pour génocide en Allemagne

Le gouvernement rwandais s’est félicité de l’arrestation de Calixte Mbararuschimana, sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par le Rwanda. L'Allemagne pourrait l'extrader

default

Près de 800 000 morts. C'est le triste bilan du génocide au Rwanda dressé par l'ONU

Calixte Mbararuschimana est un Hutu rwandais en exil. Il a été arrêté lundi en Allemagne, à l’aéroport de Francfort alors qu’il était en transit pour se rendre à Saint-Pétersbourg en Russie. Agé de 44 ans, il est l’un des dirigeants en exil des Forces démocratiques de libération du Rwanda FDLR, une rébellion basée en République démocratique du Congo. Cette arrestation n’est pas son premier ennui. Il avait été déjà arrêté en 2001 au Kosovo alors qu’il était fonctionnaire des Nations unies. Pour faute de preuves concrètes, le tribunal pénal international pour le Rwanda avait, un an plus tard, renoncé à le poursuivre. Début 2008, la France qui lui a accordé un statut de réfugié, a ouvert une enquête contre lui.

Opfer des Völkermordes in Ruanda Vorwürfe gegen Frankreich

Les crânes du génocide

Calixte Mbararuschimana est recherché par le Rwanda, pour génocide et crime contre l’humanité. Les faits remontent à 1994 à Kigali où il travaillait pour le Programme des Nations unies pour le développement, le PNUD. Le gouvernement rwandais l’accuse d’avoir participé à ce moment, directement et indirectement au génocide. Il serait selon les autorités rwandaises à l’origine de l’élimination de plusieurs de ses collègues. Mbararuschimana qui a toujours signé les communiqués des FDLR depuis Paris, a rejeté toutes ces accusations.

Deutschland Ruanda Merkel empfängt Kagame in Berlin

Le président Rwandais Paul Kagamé reçu en avril dernier à Berlin par la Chancelière, Angela Merkel

D’aucuns pourront dire que le gouvernement allemand a répondu à la demande du président rwandais Paul Kagamé, qui, en visite en Allemagne en Avril dernier, a demandé que des mesures soient prises contre les dirigeants rebelles en Allemagne. Ignace Murwanaschka un autre Hutu rwandais, aussi l’un des responsables des FDLR poursuivi par Kigali, vit en Allemagne. Il n’a pas, lui participé au génocide, il était à l’époque étudiant à Hambourg. L’Allemagne n’a pas d’accord d’extradition avec le Rwanda mais pourrait tout à fait extrader Calixte Mbararuschimana, selon les autorités judiciaires à Francfort.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !