1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Arrestation du dernier criminel de guerre croate Ante Gotovina

Le général croate Ante Gotovina, l´un des plus recherchés criminels de guerre dans le cadre de la guerre de Yougoslavie des années 90, a été arrêté hier sur les îles Canaries. Ante Gotovina va maintenant comparaître devant le tribunal de guerre international de la Haye, une grande satisfaction pour Carla Del Ponte et un pas en avant pour la Croatie sur le chemin de l´union européenne, ce que commente aujourd´hui la presse allemande.

Ante Gotovina va bientôt comparaître devant le TPI.

Ante Gotovina va bientôt comparaître devant le TPI.

Comme par hasard, c´est au cours d´une visite à Belgrade que Carla Del Ponte, la procureure générale du tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, a appris la bonne nouvelle, commente la Süddeutsche Zeitung. Le général Ante Gotovina a été arrêté sur l´île de Tenerife, et avec cette arrestation du dernier criminel de guerre croate recherché, Carla Del Ponte a maintenant un moyen de pression efficace contre le gouvernement serbe, poursuit le journal. Les six derniers recherchés dans le cadre de la guerre de Yougoslavie sont en effet serbes, parmi eux l´ancien dirigeant serbe Radovan Karadzic et son chef de l´armée Ratko Mladic.

Madame Del Ponte savait-elle déjà, le trois octobre, lorsqu´elle a déposé un bilan positif sur la coopération entre la Croatie et le tribunal international de la Haye, que le cercle était en train de se refermer sur le Général Gotovina, s´interroge la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Cette information a-t-elle été la raison pour laquelle l´union européenne, ce même jour, a enfin accepté d´engager des négociations d´adhésion avec la Croatie ? Peut-être n´y avait-il en fait aucun lien entre le soi-disant marchandage opéré alors entre la Turquie d´un côté et la Croatie de l´autre – pour le quotidien allemand, difficile de se faire une idée claire et précise de la situation, mais il y a certainement eu des pression de ci et de là, et si une chose est certaine, c´est bien que le gouvernement Sanader avait tout intérêt à régler au plus vite cette question, dernière entrave à l´éventualité d´une adhésion à l´union européenne. Un avis partagé par la Neue Zürchter Zeitung, qui y voit aussi le salut de Carla Del Ponte. L´indépendance et l´intégrité de la procureure générale étaient déjà remises en question par certaines voix restées sceptiques à son rapport et qui y voyaient un intérêt uniquement stratégique et politique.

Quoi qu´il en soit, le gouvernement croate a prouvé qu´il était mûr pour une intégration européenne, souligne la Frankfurter Allgemeine. Qu´un gouvernement donne la priorité à l´état de droit contre la tentation populiste d´exploiter les ressentiments nationalistes des électeurs représente un grand pas en avant. Mais il ne faut pas oublier, précise le quotidien, que si certains états européens se trouveront rassurés, une bonne partie de la population croate n´a toujours pas digéré la pilule, et l´interprétation des faits par le tribunal de la Haye peut réserver quelques surprises.

  • Date 09.12.2005
  • Auteur Marie Mévellec
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C71R
  • Date 09.12.2005
  • Auteur Marie Mévellec
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C71R
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !