1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Arrestation de quinze militaires de l'ex-RSP

Au Burkina Faso, une opération militaire a permis samedi et dimanche, l’arrestation d'une quinzaine de militaires issus de l’ex-Régiment de Sécurité Présidentielle et d'un religieux.

Écouter l'audio 02:04

"Les Burkinabès doivent faire confiance au gouvernement" (Marie Laurence Marshall, députée)

Une autre interpellation, celle d’Eddie Comboigo a eu lieu juste après le retour au pays de l'ex président du parti de Blaise Compaoré, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès. Eddie Comboigo est soupçonné d’être complice du putsch perpétré en septembre dernier par des éléments du régiment de Sécurité Présidentielle. Il a été placé en garde en vue à la gendarmerie.

Par ailleurs, à Ouagadougou une cérémonie s'est déroulée ce lundi, place de la nation, pour rendre hommage aux victimes des attaques terroristes du 15 janvier à Ouagadougou. Une minute de silence a été observée partout dans le pays à partir de 10H15.

Enfin il y a eu une autre interpellation, celle d’Eddie Comboigo. A son retour au pays, l'ex président du parti de Blaise Compaoré, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès, a été placé en garde en vue à la gendarmerie. Il est soupçonné d’être complice du putsch perpétré en septembre dernier par des éléments du régiment de Sécurité Présidentielle.
Cliquez sur l'image pour écoutez notre correspondant à Ouagadougou, Richard Tiéné.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !