Après les estivales, les festivals ! | Europe | DW | 02.10.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Après les estivales, les festivals !

Vous pensiez peut-être que l’été était terminé, et avec lui la période des festivals ? Et bien non. A Rome, c’est le festival «Romaeuropa » qui vient de s’ouvrir.

Le danseur et chorégraphe américain Bill T. Jones est à l'affiche de Romaeuropa

Le danseur et chorégraphe américain Bill T. Jones est à l'affiche de Romaeuropa

Jusqu’au 10 décembre, le festival « Romaeuropa » propose des spectacles de danse, de théâtre et de musiques contemporaines en plein cœur de la capitale italienne. « Romaeuropa » est, depuis 23 ans, un festival qui a su rester jeune, et une expérience de dialogue entre les différents modes d’expressions artistiques. Ce festival est devenu un rendez-vous incontournable de la scène contemporaine à Rome, en Italie et en Europe.

Reportage de Mathilde Auvillain

Egalement dans cette émission : l’enthnocentrisme

Le musée d’ethnographie de Budapest a inauguré la semaine dernière l’exposition « Nous autres ». L’idée vient du Musée d’ethnographie de Genève où une exposition similaire a connu un grand succès, avec plus de 50 000 visiteurs entre 2005 et 2007. Cette nouvelle exposition à Budapest invite donc à s’interroger sur le regard que nous portons, nous tous, sur les autres, sur nos semblables. Et ceci à travers le prisme forcément déformant de notre propre culture.

Reportage de Guillaume Carré.

BdT Deutschland Haus auf dem Kopf

La construction de la maison à l'envers a coûté 300 000 euros

Enfin l’actualité culturelle de la semaine : une maison sens dessus-dessous

C’est sur l’île d’Usedom, en mer baltique, plus précisément à Trassenheide, qu’un entrepreneur polonais à eu l’idée de construire une maison à l’envers. Les travaux se sont achevés début septembre, et elle est désormais ouverte aux visiteurs.

Absolument tout est à l’envers. Sens dessus dessous, le toit est planté dans le sol, et il faudra monter les escaliers, seul élément à l’endroit, pour accéder au rez-de-chaussée. Les meubles sont fixés au plafond, ou plutôt au sol, tandis que les vases, les jouets des enfants et même les toilettes pendent au-dessus de votre tête.