1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Appel à une journée ville morte au Niger

La société civile nigérienne veut maintenir la pression sur les autorités et le président Mahamadou Issoufou. En revanche, l'opposition a rejoint les bancs de l'Assemblée nationale à Niamey.

Écouter l'audio 02:04

"On voit un vrai recul de la démocratie que nous n'acceptons pas" (Moussa Tchangari)

L'appel à cette journée ville morte avait été lancé après l'interdiction de la manifestation pacifique de dimanche dernier à Niamey. Le collectif "Résistance citoyenne" appelle aussi à une nouvelle manifestation pacifique samedi dans la capitale.

En revanche, l'opposition nigérienne, réunie au sein de la Coalition pour l'alternance (Copa 2016), a décidé de retourner au parlement et de reprendre sa place à la commission électorale. La Copa a également décidé de participer aux élections locales prévues le 9 mai.

Moussa Tchangari, secrétaire-général de l'association "Alternative Espace Citoyen" et membre de la Fondation Frantz Fanon ne veut pas se laisser impressionner. Écoutez-le en cliquant sur le lien ou l'image.

En début de semaine prochaine, le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, et son homologue français se rendront au Niger, après une visite de deux jours au Mali.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !