1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Angela Merkel sur écoute ?

Angela Merkel, la chancelière aurait été mise sur écoute par la NSA, les services de renseignements américains. Ces informations inquiètent le gouvernement fédéral allemand qui a fermement réagit.

Après ces révélations publiées dans l'hebdomadaire "der Spiegel", la Chancelière a immédiatement pris son téléphone pour appeler Barak Obama et lui demander des explications. Elle a clairement précisé qu'elle "considérait de telles pratiques, si elles étaient avérées, comme totalement inacceptables" et que l'affaire porterait un "coup sérieux à la confiance" entre les deux pays amis. Barak Obama, réfute ces accusations assurant que les Etats-Unis n'avaient pas espionné la chancelière. Jay Carney est le porte parole de la présidence américaine :

"Tout ce que je peux vous dire, c'est ce que le président a dit la chancelière que Les États-Unis ne surveillent pas et ne surveilleront pas les communications de la chancelière. Comme nous l'avons dit dans le passé, nos services de renseignements collectent des informations comme le font les autres pays ».

L'ambassadeur des Etats-Unis à Berlin, John B. Emerson, convoqué au ministère allemand des Affaires étrangères

L'ambassadeur des Etats-Unis à Berlin, John B. Emerson, convoqué au ministère allemand des Affaires étrangères

Des affirmations qui n'ont pas rassuré le gouvernement allemand. Ce nouveau rebondissement intervient au surlendemain des révélations du journal le Monde sur l'ampleur de l'espionnage en France. Washington désormais acculés par ses alliés assure que les méthodes de la NSA seront analysées de plus près. Jay Carney:

«les Etats-Unis accordent une grande importance à notre coopération avec l'Allemagne sur un ensemble de questions de sécurité mutuelles, nous sommes en train d'examiner la façon dont nous obtenons des données», et nous allons intensifier la coopération entre nos services de renseignement, dans le but de protéger la sécurité des deux pays».

L'ambassadeur des Etats-Unis à Berlin, John B. Emerson, a été convoqué au ministère allemand des Affaires étrangères pour s'expliquer. L'affaire des écoutes sera également abordée ce jeudi par les dirigeants européens réunis en sommet à Bruxelles.

La Commission européenne a estimé ce jeudi qu'il était temps d'agir pour donner à l'Union européenne une voix "forte et unie" face aux Américains.

Le Parquet fédéral allemand, en charge des affaires d'espionnage, a annoncé jeudi étudier les informations selon lesquelles le téléphone portable de la chancelière Angela Merkel était écouté, prélude à une éventuelle enquête formelle.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !