1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Élections législatives 2013

Angela Merkel l'invincible

Certains disent que la chancelière dirige l'Allemagne comme une reine. Ce n'est pas un compliment dans une démocratie parlementaire. Pour la 3ème fois, Angela Merkel a conduit son parti à la victoire. Un record.

Angela Merkel, première femme à occuper le poste de chancelière en Allemagne

Angela Merkel, première femme à occuper le poste de chancelière en Allemagne

Angela Merkel rempile pour un troisième mandat. Personne sans doute n'imaginait cela lorsqu'elle est devenue chancelière en 2005. Elle est la première femme en Allemagne à occuper ce poste, qui plus est une femme originaire de l'ex-Allemagne de l'est où son père était pasteur.

Un parcours ambitieux

Prussienne et protestante, Angela Merkel n'est pas une rigolote. Cette physicienne de formation est entrée relativement tard en politique. Elle a déjà 35 ans lorsqu'elle adhère à la CDU et devient porte-parole adjointe de Lothar de Maizière, le dernier ministre-président de la RDA. Après la réunification de l'Allemagne elle est ministre de l'Environnement de 1994 à 1998 dans le gouvernement Kohl. Et, très vite, elle affiche sa soif de pouvoir. Lorsque Helmut Kohl se trouve empêtré dans un scandale financier, elle lui tourne ouvertement le dos pour prendre un peu plus tard la présidence de la CDU.

La CDU n'a pas lésiné sur les moyens pour mettre en avant sa candidate

La CDU n'a pas lésiné sur les moyens pour mettre en avant sa candidate

Un symbole en Europe

Son instinct de pouvoir, son habileté tactique et sa capacité d'adaption en font un personnage incontournable. En Europe elle est devenue le symbole de la politique de sauvetage de l'euro. Mais sa politique d'austérité lui a valu l'hostilité des Grecs notamment. À l'étranger elle apparaît toujours comme celle qui défend bec et ongles les intérêts allemands et dans le monde anglo-saxon, elle a la réputation d'être la femme la plus puissante du monde.

Réformatrice et mère de la nation

Sans états d'âme, Angela Merkel s'est débarrassée de nombreux concurrents. Elle a aussi repositionné le parti vers le centre, la grande rupture avec la politique traditionnelle des conservateurs ayant été la sortie du nucléaire décidée après la catastophe de Fukushima.

Angela Merkel rassure, a les pieds bien sur terre, et cherche toujours le compromis. Là est le secret de sa popularité inaltérée depuis maintenant huit ans.

La rédaction vous recommande