1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives

Angela Merkel en Israël

La chancelière allemande est en visite officielle en Israël dans le cadre de consultations bilatérales annuelles. Angela Merkel a été reçue par le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Shimon Peres.

default

La chancelière Angela Merkel

La chancelière, accompagnée de la quasi totalité de ses ministres, et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avec son cabinet au complet se sont réunis pour discuter de projets communs. A l'ordre du jour, notamment : l'élargissement des contacts sociaux entre les deux pays, la coopération dans les domaines de la recherche, de l'éducation et du développement. Il a été aussi décidé qu'à l'avenir l'Allemagne représente Israël sur le plan consulaire dans les pays où l'Etat hébreu n'a pas de représentation.

Westjordanland israelische Siedlung Ofra bei Ramallah

Colonie juive à Ofra, près de Ramallah en Cisjordanie

Deux sujets majeurs

Divers sujets avaient déjà été évoqués lors d'un dîner hier soir avec le Premier ministre Benjamin Netanjahu. Par exemple, le conflit avec l'Iran à propos de son programme nucléaire contesté ou encore le processus de paix au Proche-Orient : malgré la ligne dure du Premier ministre israélien dans sa politique de colonisation dans les territoires palestiniens, la chancelière a plaidé pour une solution négociée qui permettrait de faire avancer le processus.

Ce mardi, Angela Merkel s'est prononcée contre l'idée d'un boycott d'Israël avancée par certains en Europe pour faire stopper la construction des colonies juives. La chancelière s'est prononcée pour la poursuite du dialogue et a réaffirmé son soutien à la solution des deux États, un israélien et un palestinien en coexistence pacifique.

Angela Merkel und Benjamin Netanjahu Regierungskonsultationen 25. Feb. 2014

Angela Merkel et le PM israélien Benjamin Netanyahu

Benjamin Netanyahu a rappelé qu'Israël est la seule démocratie au Proche-Orient et qu'un boycott serait une mesure injuste qui du reste, toucherait aussi les Palestiniens. Benjamin Netanyahu a affirmé que la population d'Israël souhaite la paix. Mais il a aussi répété son exigence de voir les Palestiniens enfin reconnaître l'Etat d'Israël...

Une médaille pour Angela Merkel

En marge de cette 5ème rencontre gouvernementale germano-israélienne, la chancelière a rencontré Regev Contes, le producteur de films qui avait été l'un des initiateurs de la contestation sociale en 2011. Egalement présentes lors de cette rencontre : Orly Gal, directrice de l'organisation Natal, qui s'occupe des victimes de guerre et de terrorisme, ainsi que Ajelet Wieder Cohen, qui s'engage pour le droit des femmes avec une organisation juive-orthodoxe.

Mardi après-midi, en clôture de sa visite à Jérusalem, la chancelière devait recevoir la plus haute décoration civile décernée par l'État israélien : la médaille présidentielle. Le président israélien, Shimon Peres, devait lui remettre personnellement cette distinction pour honorer le travail de rapprochement entre les deux États et pour sa lutte contre l'antisémistisme.

La rédaction vous recommande