Angela Merkel déterminée face au terrorisme | Vu d′Allemagne | DW | 31.12.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Angela Merkel déterminée face au terrorisme

"Nous sommes plus forts que le terrorisme": dans son allocution du Nouvel an, la chancelière allemande invite les Allemands à ne pas céder sur les valeurs démocratiques du pays, et annonce une sécurité renforcée en 2017.

Au cours de son allocution télévisée du Nouvel an, Angela Merkel a qualifié 2016 comme une "année parsemée d'épreuves difficiles" - la plus difficile de ces épreuves étant sans aucun doute selon la chancelière le terrorisme islamiste, qui a frappé l'Allemagne à plusieurs reprises cette année, à Würzburg, Ansbach puis Berlin.

Douze personnes sont mortes le 19 décembre, lorsqu'Anis Amri, un Tunisien de 23 ans a précipité un camion dans la foule d'un marché de Noël berlinois. La cheffe de l'Etat a qualifié de particulièrement "amer et répugnant" que l'attentat ait été précisément perpétré par un homme qui avait demandé l'asile, et donc la protection de l'Allemagne. Cela constituerait une "insulte" à la politique d'ouverture aux réfugiés défendue par le pays.

Silvester Berlin 2016 / 2017 (picture-alliance/dpa/C.Bilan)

Les Allemands et les touristes se sont déplacés en nombre pour assister aux célébrations au cœur de la capitale, devant la porte de Brandenburg

Confiance et détermination

Malgré la tristesse ressentie vis-à-vis des victimes et de leurs familles, Angela Merkel se dit confiante: "C'est avec une détermination profonde que nous opposons à ce monde de haine des terroristes notre humanité et notre cohésion". Une manière pour la dirigeante de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), candidate à un quatrième mandat de chancelière de dire qu'elle ne souhaite pas renoncer à la politique migratoire d'ouverture menée jusqu'à présent.

"Nous pouvons dire à quel point, au regard des images d'Alep, bombardée, à quel point il était juste et important d'apporter notre aide et notre protection à ceux qui en avaient besoin. Et de les avoir aidés, au cours de cette année, à prendre pied en Allemagne et à s'intégrer", se félicite Angela Merkel.  Pour elle, les terroristes sont des "meurtriers pleins de haine". La réponse: l'État de droit et la démocratie. "Nos valeurs seront plus fortes que le terrorisme", veut croire la chancelière. D'autant que l'État va faire front, pour garantir "la sécurité et la liberté" des citoyens allemands. "En 2017, le gouvernement fédéral interviendra prendra les mesures nécessaires, politiques ou législatives pour permettre à ce que les mesures nécessaires soient effectivement mises en place".

Servir la Démocratie et les Hommes

La chancelière allemande souhaite un renforcement de la cohésion en 2017, au service de la démocratie. Beaucoup terminent l'année avec le sentiment que le monde est sorti de ses gonds, et remettent en cause les victoires démocratiques que représentent selon Angela Merkel, l'Union européenne et le parlementarisme. Ceux qui allèguent que ces institutions ne sont pas au service du peuple se tromperaient: "Nous, Allemands, ne devons pas faire l'erreur de croire qu'un avenir heureux peut-être réalisé en faisant cavaliers seuls".

Les élections législatives allemandes, qui débouchent sur la désignation par le Parlement du futur chancelier auront lieu en septembre 2017. Une perspective qu'Angela Merkel n'a pas oublié d'évoquer dans son discours de fin d'année. La démocratie parlementaire nécessiterait un dialogue "pacifique et respectueux" de tous. "Je vais œuvrer en faveur d'un débat politique franc, au cours duquel nous échangerons sans doute avec passion, mais toujours en démocrates, qui n'oublient jamais quel honneur c'est que de servir notre Démocratie et nos concitoyens".

 

 

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !