Amour et liberté... | Vu d′Allemagne | DW | 11.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Amour et liberté...

La presse allemande d'aujourd'hui revient sur les attentats meurtriers de Damas, en Syrie, mais commente surtout la déclaration du président américain Barack Obama en faveur du mariage homosexuel.

L'amour, comme la justice, est aveugle

L'amour, comme la justice, est aveugle

C'est l'enfer à Damas, titre die Welt avec une photo en couleurs à la Une. Si la télévision syrienne parle de terroristes, l'opposition affirme que ces attentats sont l'œuvre du pouvoir en place qui veut ainsi intimider les observateurs. Le mouvement de protestation contre Bachar al-Assad se radicalise et certains experts craignent qu'il soit de plus en plus infiltré par des membres d'Al-Qaïda.

Cet attentat qui a fait plus de 50 morts constitue un sérieux revers pour les efforts des Nations unies pour éviter la guerre civile, analyse la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Zum Thema Anschlag auf UN Beobachter in Daraa Syrien

Les Nations Unies sauveront-elles la paix en Syrie ?

Certes, l'espoir exite encore que le plan de paix élaboré par Kofi Annan puisse être mis en œuvre, mais cet espoir s'amenuise de jour en jour. Le pouvoir syrien et l'opposition campent sur leurs positions et le cessez-le-feu convenu est loin d'être vraiment respecté. Ce double attentat pourrait être l'étincelle qui met le feu aux poudres et sonne le début d'une guerre civile meurtrière.

Mais le quotidien de Francfort revient surtout, comme les autres quotidiens allemands, sur la déclaration de Barack Obama en faveur du mariage homosexuel. Une déclaration qui représente un gros risque électoral.

Une analyse que la Süddeutsche Zeitung ne rejette pas forcément. Le quotidien de Munich cite en effet les derniers sondages signalant que de nombreux électeurs de la douzaine d'États américains qui devraient faire la différence lors du scrutin présidentiel ont toujours des difficultés à accepter l'égalité de traitement avec leurs contemporains homosexuels.

US-Präsident Barack Obama hat sich erstmals öffentlich dafür eingesetzt, dass Schwule und Lesben heiraten können

Pour Barack Obama, chacun est libre d'aimer comme il le souhaite

Est-ce du courage ? Est-ce du calcul électoral ? La réponse est beaucoup plus simple : Barack Obama en avait assez du mensonge perpétuel, du déni de sa propre opinion. Il voulait se placer du côté qu'il estime être le bon, voilà tout.

Cette déclaration est radicale, historique, estime die tageszeitung. Si en Allemagne, le mariage homosexuel existe depuis 2001, aux USA, la répression qui frappe les homosexuels, hommes et femmes, et leurs partisans est toujours aussi brutale et humiliante. Et les Églises ne sont pas les dernières, en pratiquant exorcisme et ostracisme social, poussant sans remords leurs victimes vers l'asile ou la mort. Avec ce « oui » au mariage homosexuel, le président américain accorde enfin à des millions de personnes le respect qui leur est dû. En témoignant publiquement que chacun est libre de vivre et d'aimer comme il le souhaite, Barack Obama écrit une nouvelle page d'Histoire, conclut le quotidien de Berlin.

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : Sébastien Martineau

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !