1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Amnesty International dénonce la répression policière en RDC

Après les arrestations et les blessés enregistrés lors de la manifestation de la société civile lundi 31 juillet, l'ONG demande aux autorités de mettre un terme aux violations répétées des droits des Congolais.

Écouter l'audio 02:07

"Les autorités congolaises doivent permettre à chaque citoyen de s'exprimer" (Jean-Mobert Senga)

Plus d’une centaine de personnes arrêtées dans onze villes de la capitale, quatre blessés : c'est le bilan de la manifestation pacifique organisée lundi par le collectif des actions de la société civile en RDC. L'ONG de défense des droits de l'Homme Amnesty International a publié un communiqué qui dénonce la violence de la répression policière. Selon les informations qu'elle a recueillies, les forces de sécurité congolaises ont fait usage de grenades lacrymogènes et tiré à balles réelles sur des manifestants pacifiques dans six des onze villes concernées par les manifestations.
"Le recours excessif à la force et les arrestations en masse contre des manifestants sont inacceptables. Les autorités congolaises doivent de toute urgence prendre des mesures pour arrêter cette répression acharnée contre toute forme de dissidence", a déclaré Jean-Mobert Senga, chercheur sur la RDC pour Amnesty International. 

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter son interview.

 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !