1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Amina ou le calvaire des filles enlevées à Chibok

Amina a été remise à sa mère après avoir été retrouvée, mercredi 18 mai, avec un bébé de quatre mois près de la forêt de Sambisa, fief du groupe islamiste dans le nord du Nigeria.

Écouter l'audio 00:23

"Elle est la première des lycéennes kidnappées dont nous apprenons la libération" (Sani Usman, porte-parole de l'armée nigériane)

Amina Ali, âgée de 19 ans a été décrite par un oncle comme traumatisée. D'après le médecin qui suit la famille, Amina aurait déclaré à sa mère que certaines des filles sont mortes en captivité tandis que d'autres restent otages.

Yakubu Nkeki, responsable de l'Association des parents des lycéennes enlevées confirme lui aussi que l'otage libérée répond au nom d'Amina Ali et qu'elle avait 17 ans au moment de son enlèvement.

Pour sa part, Sani Usman, le porte-parole de l'armée nigériane, a indiquéque les militaires ont également arrêté un "terroriste présumé de Boko Haram" qui affirme être le mari de la jeune femme.

«Elle s'appelle Amina Ali et elle est la fille de mes voisins. Son père est mort après l'enlèvement opéré par les insurgés. Elle est vraiment la première des lycéennes kidnappées dont nous apprenons la libération depuis tout ce temps. J'appelle le gouvernement nigérian à intensifier ses efforts afin que les parents puissent être apaisés.»

 

 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !