Alternance au Sénégal | Afrique | DW | 26.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Alternance au Sénégal

Macky Sall est sorti vainqueur du second tour de l'élection présidentielle qui l'opposait au président sortant Abdoulaye Wade. Une transition démocratique saluée en Afrique et à travers le monde.

default

La joie d'un partisan de Macky Sall

Celui qu'Abdoulaye Wade appelait son "apprenti" a donc battu le maître. A 50 ans, l'ancien Premier ministre Macky Sall devient le quatrième président du Sénégal. Son accession à la magistrature suprême met fin à douze années de pouvoir de Wade. Ce dernier a reconnu sa défaite dès hier soir et appelé son challenger pour le féliciter. Le président sortant avait recueilli 34,81% des voix su premier tour, contre 26,58% à Macky Sall. Mais celui-ci a obtenu le ralliement des douze autres candidats battus au premier tour. Pour l'opposition comme pour le mouvement de jeunes "Y'en a marre", l'objectif majeur était de barrer la route à Abdoulaye Wade. Après deux mandats, la nouvelle candidature du président sortant était jugée anticonstitutionnelle.

Ce fameux coup de téléphone d’Abdoulaye Wade, pour féliciter son adversaire avant même l’annonce des résultats officiels, n’est pas plus étonnant que cela. Mais il pourrait faire école dans la sous-région. C’est ce qu'explique Augustin Loada, professeur de droit public et de sciences politiques à l’Université de Ouagadougou, au Burkina Faso. Ecoutez son analyse ci-dessous, au micro de Sandrine Blanchard.

Aucun incident grave n'a été signalé lors du second tour, hormis dans quelques bureaux de vote en Casamance, en proie à une rébellion indépendantiste. À écouter également : un micro-trottoir dans les rues de Dakar, les réactions du PDS à Kedougou et de la Coalition Macky Sall à Ziginchor, réalisés par nos correspondants Babou Diallo, Carim Camara et Mamadou Alpha Diallo.

Auteur : Marie-Ange Pioerron (avec afp)
Edition : Anne Le Touzé

Écouter l'audio 02:01

"C'est sans doute une manière pour Wade de prendre langue avec Sall, pour une sortie plus honorable" (Augustin Loada, politologue à l'Université de Ouagadougou)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !