1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne magazine

Aller à l'école, se prostituer, rentrer dîner

Ils se prostituent dans la rue ou dans des appartements, le plus souvent parce qu'on les y oblige. Ils sont mineurs. Ils sont Allemands. Le problème est connu, son étendue beaucoup moins.

On dit de lui que c'est le plus vieux métier du monde. La prostitution. Lorsqu'elle est infantile, elle relève de l'exploitation et celle-ci est interdite par la Convention relative aux droits de l'enfant adoptée par l'Onu en 1989. On dit souvent de cette prostitution infantile qu'elle touche en particulier les pays pauvres. On y associe peut-être aussi de riches touristes occidentaux qui se rendent en Thaïlande dans le but de se livrer à des activités sexuelles avec des enfants. Mais, le phénomène existe également en Allemagne et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il touche aussi des enfants allemands.

Balade au Spreepark

A Berlin, de nombreux lieux qui ont eu leur heure de gloire sont désormais abandonnés. Et convoités par des investisseurs en tous genres. On pense notamment au Tempelhof, un ancien aéroport où les Berlinois vont aujourd’hui se reposer, ou encore faire du jogging. Ou au Spreepark, l’ancien parc d’attractions de la RDA, l’Allemagne de l’Est, célèbre pour sa grande roue de 45 mètres de hauteur. Déclaré en faillite en août 2002, le parc a été laissé à l’abandon. Depuis, de nombreux nostalgiques et des curieux n’hésitent pas à braver les barrières et les services de sécurité pour voir ce qui reste des attractions d’antan. Retour sur ce lieu mythique à l’histoire mouvementée avec notre correspondante à Berlin Audrey Parmentier.

Écouter l'audio 12:30

La prostitution infantile en Allemagne, balade au Spreepark

Audios et vidéos sur le sujet